07122024Headline:

Côte d’Ivoire: un officier de police déféré après avoir racketté un chauffeur de taxi

Le capitaine D.S. officier de police en service au 3 eme arrondissement d ADJAME a été arrêté et déféré devant le commissaire du gouvernement au terme d’une enquête de police diligentée par l’inspection générale des services de police. Cet officier est poursuivi pour avoir racketté la somme de 5000 f à un chauffeur de taxi.
Le dimanche 15-12-2019 à la suite d’un contrôle de routine les éléments du 3ème Arrondissement d’Adjamé, le capitaine de police D.S et ses hommes reprochent au taximètre de circuler avec un permis de conduire non valide.
Suite à ce constat les éléments de patrouille le conduisent au poste où le taximètre K.M est entendu par le capitaine de police D.S.
Celui-ci lui reproche l’invalidité de son permis de conduire et lui fait savoir qu’il devra payer la somme de vingt-deux mille cinq cent
(22.500) francs à titre de contravention. Après plusieurs négociations, le chauffeur de taxi paie la somme de cinq mille (5.000) Francs afin de récupérer son permis.
Suite à cette manière frauduleuse d’agir, le taxi maître porte une plainte à l’Inspection Générale des services de Police qui à son tour saisit le parquet militaire.
C’est le lieu de rappeler que la lutte contre le racket est l’affaire de tous, et non réservée au parquet militaire. Le parquet militaire demande aux victimes de racket et d’escroquerie d’agir comme l’a fait le taximètre KM. Sans plainte, il serait difficile pour le commissaire du gouvernement d’arrêter tous les escrocs et les racketteurs et les mettre hors d’état de nuire.

Perle lola

What Next?

Recent Articles