05162021Headline:

Coupures intempestives d’électricité à Abidjan : la CIE donne les raisons

Depuis plusieurs jours, les populations du District d’Abidjan font face dans plusieurs communes à des coupures intempestives d’électricité. La Compagnie en charge de la distribution de la précieuse énergie a donné les raisons de cette situation.
Par Daniel Coulibaly

Depuis quelques jours, la colère contre la Compagnie ivoirienne d’électricité ( CEI) est bien réelle dans presque toutes les communes du District d’Abidjan et des localités de l’intérieur du pays. De Songon en passant par Yopougon, Adjamé, Koumassi, Port-Bouët, Cocody jusqu’à la commune de Bingerville, des riverains souffrent de coupures fréquentes d’électricité.

Ceux-ci n’hésitent pas à exprimer leur colère sur les réseaux sociaux. Ces coupures intempestives causant d’énormes désagréments pour plusieurs clients ont poussé la CIE a fait des précisions sur cette situation désagréable. Jusque-là, la compagnie ivoirienne d’électricité était dans un silence total jusqu’à la date du mercredi 14 avril 2021, où elle a pondu un communiqué pour donner les raisons de ces coupures répétées. Selon elle, il s’agit d’incidents survenus sur le réseau Haute Tension interconnecté perturbant la fourniture de l’électricité.

Et de préciser que : ” Dans les conditions climatiques actuelles de fortes chaleurs, ces perturbations sont notamment liées à des dysfonctionnements observés sur certaines lignes d’interconnexion avec les pays frontaliers”.

A cet effet, annonce-t-elle, ses équipes se chargeront de rétablir la situation dans les meilleurs délais, dès le mercredi 14 avril 2021. Pour ce faire, une première délégation se rendra dans la sous région afin d’optimiser les réglages en vue d’ éviter les perturbations de la clientèle. C’est pourquoi, il tient à présenter ses excuses à sa clientèle pour les désagréments que cette situation occasionne, tout en restant à sa disposition(au numéro d’appel 179).

Une communication tardive ?

Cette sortie de la compagnie qui a le mérite de livrer une explication aux consommateurs est cependant perçue par de nombreux Ivoriens comme étant « tardive ». Sur les réseaux sociaux notamment, le mutisme de la structure en charge de la distribution de l’électricité en Côte d’Ivoire a maintes fois été dénoncée.

A l’ère du numérique et du « tout-connecté », il parait important pour les entreprises qui assurent un service à grande échelle d’améliorer leur communication avec les populations. Car, en définitive, un consommateur qui se sent abandonné ne peut se sentir respecté.

Avec observateur

Comments

comments

What Next?

Recent Articles