06022020Headline:

Covid-19 Côte d’Ivoire/ Mesures sociale du gouvernement : Qu’en est- il des milliers de travailleurs en chômage technique ?

Où en sommes-nous avec les mesures sociales et économiques annoncées par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le 31 mars dernier. Quand ces mesures entreront-elles en vigueur ? bien malin celui qui pourra répondre à cette question. Pour rappel, l’une de ces mesures du gouvernement visait à accompagner le secteur privé qui, en cette période de crise sanitaire mondiale, traverse d’énormes difficultés financières.

Morceaux choisis : « (…) La mise en place d’un fonds de soutien au secteur privé pour un montant de 250 milliards de FCFA, prenant en compte le renforcement du soutien aux PME pour au moins 100 milliards de FCFA et la mise en place de fonds de garantie, afin d’avoir un effet de levier sur l’accès au crédit ; la mise en place d’un fonds spécifique d’appui aux entreprises du secteur informel touchées par la crise pour un montant de 100 milliards de FCFA. Cette mesure sera pérennisée après la crise avec une fiscalité simple et des modalités novatrices de financement. »

Si cette partie de ce plan de riposte au Covid-19 a été applaudie par plusieurs entreprises privées, reste à savoir comment cela sera concrétisé sur le terrain vu qu’actuellement, les activités des entreprises sont fortement frappées ou perturbées par les conséquences économiques de cette pandémie. Et chaque jour, la liste des entreprises qui mettent en chômage technique plusieurs de leurs employés s’allonge.

On peut donc noter, à titre d’exemple, l’Union des transporteurs de Bouaké (UTB) qui, à travers une note, a informé ses employés de sa décision de se séparer d’eux pour un mois, à compter du 1er avril jusqu’au 30 avril 2020 (voir fac similé). Situation Idem pour le groupe de Presse Cyclone qui a mis en chômage technique 12 journalistes.

A Cela s’ajoute la liste de plusieurs Pme qui ont libéré leurs employés. Que dire des structures bancaires qui ont fermé plusieurs de leurs agences ? Face donc à cette situation, les regards des entreprises privées est tournés vers le gouvernement pour la mise en place de ce plan social et économique annoncé par le Premier ministre.

Avec afriksoir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles