04152024Headline:

Daloa: la police détruit 12 tonnes de drogue et médicaments illicites

Cette action est une étape cruciale dans la lutte contre le trafic de drogue dans les régions du Haut Sassandra et du Worodougou.

Sous l’autorité du procureur de la République près le tribunal de première instance de Daloa, le procureur Touré Moussa, l’opération a vu la destruction de différentes substances, dont 410 kg de cannabis, 308 g d’héroïne, 202 g de cocaïne, 20 000 comprimés de Diazépam, 1 200 gélules et 800 comprimés de tramadol. De plus, 11,670 tonnes de médicaments de qualité inférieure et falsifiés ont été éliminées.

Le commissaire de police Koné Tinon, responsable de la direction des stupéfiants et des drogues de Daloa, a salué l’engagement de ses équipes et a souligné la nécessité d’une collaboration active de la population dans la lutte contre le trafic de drogue. Massouma Méité, représentant le préfet de région, a également appelé à un soutien total envers les forces de police. “La lutte contre la drogue doit être l’affaire de tout le monde, par conséquent, la population doit s’impliquer.

Au nom du préfet de région, j’aimerais dire à la population d’arrêter de prendre à partie la police lorsqu’elle fait son travail”. Cette opération a également permis de démanteler 87 fumoirs et d’arrêter 114 individus, dont 66 ont été déférés devant la justice. Les zones de saisie, incluant Daloa, Vavoua, Bonoufla, Saïoua, Issia, Zoukougbeu, Séguéla et Kani, témoignent de l’ampleur du trafic de drogue et de la détermination des autorités à y mettre fin.

What Next?

Recent Articles