07212024Headline:

Daoukro: affaire du Gbaka vert et du jeune baoulé égorgé, Adou Richard s’exprime

Adou Richard a expliqué que les enquêtes étaient toujours en cours : << (…) On n’a parlé de certaines personnes reconnues sur des vidéos. Mais, je vous assure que même si ces personnes viennent, et qu’elles se tapent la poitrine pour dire : « je l’ai fait », c’est un aveu. Mais l’aveu, en droit on dit c’est la reine des preuves mais ce n’est pas une preuve parfaite. La personne qui avoue aujourd’hui, peut dire demain « je n’avoue pas ». Donc il faut une enquête. Il faut rassembler des indications, faire des autopsies, entendre des témoins, les sachants >> a-t-il déclaré puis a ajouté que << Pour que ce travail soit bien fait, il faut qu’il soit minutieux
Gor Tv

What Next?

Recent Articles