01252020Headline:

Découverte d’une fosse commune à Man: Losseni Fofana alias Loss suspecté

Après la découverte d’une fosse commune à Man, l’enquête va se tourner vers Losseni Fofana, dit Loss, qui contrôlait cette zone pendant la crise.

Losseni Fofana, dit Loss, est celui qui gérait la zone de Man, disons l’ouest, lors de la crise post-électorale. Les questions que nous nous posons à présent sont les suivantes : pourquoi une telle découverte maintenant ? Pourquoi c’est à ce moment précis qu’on découvre ces ossements humains à Man, sanctuaire du commandant Loss ? Que vise Ouattara et compagnie ?

Nous estimons que le régime aurait tu cette affaire si réellement Loss était avec eux. Parce qu’à la vérité, s’il y a des morts découverts dans la zone contrôlée par lui en son temps, c’est que c’est lui qui les a tués.

Sinon, où en sommes-nous aujourd’hui avec l’affaire Amade Ouremi qui n’a jamais été poursuivi. Est-il toujours détenu ? A-t-il été condamné ? Où en sommes-nous aujourd’hui ? Son procès a eu lieu quand ? En vérité il est au frais, en attendant octobre 2020. La raison est qu’il fait partie des miliciens à la solde du régime.

Comme l’a dit Jeune Afrique dans son édition de cette semaine, des chefs de guerre n’ont pas cru au complot et ce sont eux qui font l’objet de tracasseries :
1- Wattao a bel et bien été accusé de coup d’État avant de se rendre aux USA.

2- Fofie a été victime de perquisition.

3- Loss en passe d’être accusé d’avoir enfoui des corps à Man lors de la crise post-électorale.

4- Morou accusé depuis l’année dernière de détournements de 50 millions, fonds destinés aux FS.

Ce qu’il faut retenir, c’est que la réunion du 23 décembre 2019 du président Ouattara et ses chefs militaires a laissé des traces, des traces indélébiles. Fozie, Messemba, Ben Laden, Vetcho étant devenus des administrateurs, aujourd’hui il ne reste que Jah Gao, Cherif et Zakaria qui occupent des postes au sein de l’armée.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment