07202024Headline:

Distinction : Le Ministère de la Justice honore M. Daho Abdramane, Me Mentenon et le magistrat N’Guessan Bernard

La Salle des Pas Perdus du Palais de Justice d’Abidjan Plateau a accueilli, ce lundi 1er juillet 2024, une cérémonie de reconnaissance et de distinction.

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé, a honoré trois agents du ministère pour leurs performances et leur dévouement. M. Daho Abdramane, Directeur des Affaires Financières, M. Claude Mentenon, Bâtonnier de l’Ordre des avocats, et M. Kouassi N’Guessan Bernard, magistrat, ont été élevés au grade de commandeur dans l’ordre du mérite de la justice.

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé a indiqué que c’est pour sa contribution exceptionnelle que Monsieur Daho Abdramane a été décoré. Toute chose qui symbolise son excellence professionnelle et son engagement indéfectible au service de la Justice.

C’est avec une allocution empreinte d’émotion et de fierté que le ministre de la Justice a ouvert la cérémonie. Entouré des membres du Conseil de l’Ordre du mérite de la Justice, des directeurs et chefs de services, ainsi que de nombreux invités, le Ministre a souligné l’importance de cette journée dédiée à un collaborateur exceptionnel.

Monsieur Daho Abdramane a été reconnu pour ses compétences remarquables et son dévouement sans faille. En poste depuis septembre 2021, il a su transformer le ministère grâce à son expertise financière.

Sous sa direction, a fait savoir le ministre Sansan Kambilé, le taux d’exécution budgétaire du Ministère a atteint 99,98%, contre 83% auparavant. Selon lui, cette performance a permis une modernisation significative des infrastructures judiciaires et des conditions de travail.

Egrenant les réalisations notables sous la direction de Monsieur Daho, M. Sansan Kambilé a cité, entres autres, l’acquisition de 221 véhicules pour les présidents de juridictions, procureurs et autres acteurs judiciaires ; la distribution de mobiliers de bureau et de matériels informatiques ; le soutien financier pour les missions de l’Inspection Générale ; l’acquisition de 528 toges de magistrats et 45 toges de greffiers ; la construction presque achevée du TPI d’Abobo et la réhabilitation de 15 infrastructures judiciaires.

Il faut signaler que les qualités humaines de Monsieur Daho, ne sont pas passées inaperçues aux yeux du ministre Kambilé. Aussi a-t-il salué son ancien collaborateur en soulignant sa capacité à concilier différents points de vue et à créer un consensus autour d’objectifs communs.

Le Ministre a félicité le Directeur de Cabinet et le Bâtonnier, qui ont reçu les insignes de Commandeur dans l’Ordre du mérite de la Justice.

Cette cérémonie marque non seulement la fin d’un chapitre pour Monsieur Daho, mais également le début d’une nouvelle étape de sa carrière, où son talent et son dévouement continueront de briller.

What Next?

Related Articles