02172020Headline:

Élections apaisées en Côte d’Ivoire: les propositions de l’écrivaine Mariam Doukouré

L’actualité sociopolitique en Côte d’Ivoire fait couler beaucoup d’encre et ne laisse personne indifférent. Mariam Doukouré, écrivaine ivoirienne s’est prononcé sur la situation politique du pays, au cours d’une conférence de presse ce mardi 21 janvier 2020 à Abidjan. Pour les prochaines élections présidentielles de 2020, Mariam Doukouré fait des recommandations aux principaux leaders politiques ivoiriens.

A l’instar des hommes de Dieu qui sont invités à maintenir un climat de paix a l’approche des élections présidentielles, l’écrivaine veut jouer sa partition à son niveau en véhiculant un message de paix et de cohésion sociale. ” Pour moi deux solutions s’offrent à nous pour maintenir la paix dans notre pays, soit on reporte carrément les elections a une date ultérieure, soit on passe à une phase de transition avec l’accord des principaux leaders politiques’” a déclaré l’écrivaine Mariam Doukouré.

Pour l’écrivaine, vu la situation sécuritaire dans la sous région, minée par la récurrence des attaques terroristes, il apparaît évident que ai la Côte d’Ivoire tombe dans une situation de trouble cela risquerait de faire le lit des terroristes. L’écrivaine “spirituelle” Mariam Doukouré a recommandé pour éviter ce cas de figure que le chef de l’Etat en accord avec l’ex président Henri Konan Bédié de trouver un modus vivendi pour désigner un nouveau président qui assurera une sorte d’intérim ou de transition, le temps que les tensions baissent.

” La première richesse de la Côte d’Ivoire c’est la paix, la première richesse des ivoiriens c’est la Côte d’Ivoire” a fait savoir Mariam Doukouré. Selon sa théorie, le fait de reporter les élections dans cette situation de tension, va permettre aux dirigeants de poursuivre les actions de développement du pays et continuer à être attractif pour les investisseurs du monde entier. Sur la question de la probable modification de la constitution ivoirienne, l’écrivaine n’y voit aucun inconvénient si cela permet de maintenir la paix et la cohésion. En guise de conclusion, Mariam Doukouré a invité tous les ivoiriens à faire le choix de la paix gage de stabilité et de prospérité.

Notons que les prochaines élections présidentielles ivoiriennes sont prévues pour octobre 2020. Le parti au pouvoir le RHDP et les principaux partis politiques de l’opposition comptent y prendre part, même pour le moment les opposants contestent la configuration actuelle de la Commission Electorale Indépendante.

Lire sur abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment