06122021Headline:

Gagnoa: Monsieur Zadi Djédjé a mis le couvert pour les femmes à l’occasion de la Fête des Mères

Les femmes de Gagnoa étaient particulièrement nombreuses au complexe du Groupe scolaire Méthodiste du Quartier Soleil. Et pour cause, Monsieur Zadi Djédjé a mis pour elles le couvert à l’occasion de la Fête des Mères. Monsieur Zadi Djédjé fut candidat dans la commune de Gagnoa aux dernières élections législatives en Côte d’Ivoire. Sa défaite n’a point entaché sa détermination pour la ville de Gagnoa.

Zadi Djedje - Le Président Zadi Djédjé vous souhaite un... | Facebook

Avec son mouvement UDG (Unis pour le Développement de Gagnoa) il a pris le pari d’œuvrer pour le bonheur des populations locales, notamment les Femmes que l’on appelle ici “Les Mères du Président Djédjé”. La cérémonie a débuté à 10 heures en présence de nombreuses femmes venues de tous les quartiers et villages de la commune.

Dans son discours d’ouverture, la Présidente du Comité d’Organisation, Madame Yao Agnès a situé le cadre de cette rencontre. ” La Fête des Mères est non seulement une actualité, mais un prétexte choisi par le Président Zadi Djédjé pour dire merci à toutes les femmes pour leur implication dans sa précédente campagne aux législatives” a-t-elle ajouté.

La Fédérale des Associations qui soutiennent l’UDG, Madame Ouraga Clarisse saisira l’occasion pour présenter les nouvelles structures de l’UDG dont elle a sollicité la mobilisation autour de “leur enfant”. Toutes les femmes présentes ont eu, comme cadeau de la Fête des Mères, qui des soupières pour un service complet de table, qui des pagnes.

On notait outre les membres du staff technique de Monsieur Zadi Djédjé, la présence de personnalités dont Mme Domauraud Centrale des Associations des Femmes du Quartier Soleil. Le parrain de la cérémonie, le Président Zadi Djédjé était absent en raison d’un empêchement de dernière minute. Il est toutefois intervenu en direct pour donner ses félicitations aux femmes. La fête s’est achevée autour d’un repas, dans des danses et acclamations.

Constant Ouraga Dali

Comments

comments

What Next?

Related Articles