05212022Headline:

Guerre en Ukraine: La compagne de Vladimir Poutine Alina Kabaeva ,visée par une pétition pour la chasser de suisse

De nombreuses personnes se mobilisent pour que la compagne du chef du Kremlin soit renvoyée dans son pays, alors qu’elle serait allée se réfugier en Suisse pour fuir le conflit.

Depuis le début de la guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine, le 24 février dernier, de nombreux ukrainiens et russes fuient leurs pays respectifs. La compagne de Vladimir Poutine, Alina Kabaeva, serait, quant à elle, allée se réfugier dans un chalet des Alpes suisses.

Une pétition pour remédier à cette situation a été lancée sur le site Change.org et a déjà obtenu 55.000 signatures en seulement quelques jours. Dans sa description, on peut lire : «Malgré la guerre actuelle, la Suisse continue d’héberger un complice du régime de Poutine. Il est temps que la Suisse passe à l’action et réunisse Alina ‘Eva Braun’ Kabaeva avec son ‘Fuhrer’».

D’après nos confrères du Point, ce n’est pas la première pétition de ce style qui fait surface. Il y a une semaine, une autre pétition diffusée sur la même plate-forme, mais avec moins de signataires, avait demandé le retrait des titres olympiques de l’ancienne championne de gymnastique.

Alina Kabaeva, âgée de 38 ans, est la compagne de Vladimir Poutine depuis vingt ans. C’est l’une des gymnastes les plus titrées de l’histoire de la gymnastique rythmique, avec deux médailles olympiques, 14 médailles aux Championnats du monde et 21 médailles aux Championnats d’Europe. Après avoir pris sa retraite de sportive, elle a été députée pro-Kremlin pendant huit ans avec un salaire approchant les 10 millions d’euros par an.

«Sa famille est enfermée dans un chalet très privé et très sécurisé quelque part en Suisse, pour l’instant du moins», révélait une source début mars au média Page Six.

Si sa liaison avec Vladimir Poutine n’a jamais été officialisée, elle aurait à ce jour trois enfants avec lui. Elle aurait d’ailleurs accouché de jumelles en 2015 dans un hôpital en Suisse, plus précisément dans la clinique Sant’Anna spécialisée dans la clientèle russe et fortunée, ce qui expliquerait la raison de sa présence actuelle dans le pays.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles