05302024Headline:

HADJ 2024: Le président du comité de surveillance fait le point des préparatifs et met en garde les fraudeurs

Le Directeur Général des Cultes, Bamba Messamba, était face à la presse ce samedi 27 avril 2024, pour faire le point des préparatifs du Hadj 2024, lancé le 11 novembre 2023 par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. «Je tiens à relever que toute personne où agence non agréée qui se rendra coupable de pratiques clandestines s’exposera à la rigueur de la loi», indiquait le Directeur général des Cultes au cours d’une conférence de presse ce samedi 27 avril à Abidjan.

Cette mise en garde, est adressée à des opérateurs non agréés qui procèdent à l’enrôlement de candidats en dehors de toutes les directives des autorités saoudiennes et des procédures légales en vigueur. « Ces personnes ainsi inscrites irrégulièrement ne bénéficieront que d’un visa tourisme qui ne donne pas accès au circuit cultuel du Hadi en Terres Saintes», a-t-il insisté.

Abordant le volet de la logistique, le président du comité de surveillance a indiqué que 3421 Visas ont été délivrés à ce jour, ce qui équivaut à 08/15Vols charters. En effet, 15 vols charters composés de 430 pèlerins par vol et 550 pèlerins qui iront par vols réguliers sont prévus cette année.

« Le vol inaugural du Hadj 2024 s’effectuera le lundi 27 mai 2024, à 13 heures sous la présidence de Monsieur le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Ministre en charge des cultes. Quant au dernier vol charter, il partira, le mercredi 05 juin 2024, à 23 heures 50 minutes. Le premier vol retour prévu, le lundi 24 juin 2024, à 09 heures 35 minutes et les derniers pèlerins arriveront, le mercredi 03 juillet 2024»

Il a informé les opérateurs privés de la disponibilité de places tout en invitant toutes personnes désireuses d’effectuer le Hadj de cette année à prendre attache avec l’une des 20 (vingt) agences agréées exclusivement. « Les Opérateurs privés agréés réunis au sein d’une fédération dénommée FASATH-CI (Fédération des Associations, Sociétés et Agences du Tourisme exerçant dans le Hadj en Côte d’Ivoire) nous ont donné l’assurance de jouer leur partition pour le bon déroulement de l’organisation du Hadj, en respectant toutes les directives prescrites par les autorités saoudiennes», a-t-il souligné.

Pour cette édition du Hadj, un quota de 10.000 pèlerins à été attribué à la Côte d’Ivoire par les autorités saoudiennes, dont 7.000 pour le contingent étatique et 3.000 pour les opérateurs privés. Le coût s’élève e à 3.250.000 frs CFA.

 

What Next?

Recent Articles