09292022Headline:

HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT, ET SI ON PASSAIT AU BIOÉTHANOL ?

La situation est intenable. Après la nouvelle hausse du prix du litre du carburant à la pompe, les Ivoiriens sont à la recherche de solutions face à la vie chère. Et le bioéthanol pourrait être une alternative

Le prix du carburant en Côte d’Ivoire court et ne s’arrête plus. De 695 FCFA, le litre de l’essence encore appelée super sans plomb est passée à 735 FCFA soit une hausse de 40 FCFA. Une augmentation de plus dans un contexte marqué par le coût élevé des denrées alimentaires décrié par les populations. La cherté de la vie est toujours d’actualité et les prix flambent face à l’impuissance des consommateurs.

Face à la situation, les Ivoiriens sont invités à explorer d’autres sources d’énergie, notamment dans le domaine des hydrocarbures. Le carburant issu des matières végétales, le bioéthanol pourrait par exemple, selon un expert, remplacer l’essence et ainsi aider les consommateurs à mieux supporter le coût de la vie.

« Cette situation est due au prix du baril qui augmente tous les jours par rapport à la situation politique et économique des pays producteurs. Sans oublier aussi que l’offre est inférieure à la demande, ce qui a un impact sur les spéculations. Ce n’est donc pas la faute des dirigeants. Mais il existe des alternatives telles que les biocarburants qui sont des solutions durables et écologiques. Par la transformation de tout ce qui est produit agricole, on peut créer du biocarburant. Cette énergie peut être utilisée avec l’essence pour réduire le prix du litre ou même utilisée régulièrement comme carburant », révèle Edy Abe Valère, un entrepreneur dans l’énergie.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles