10052022Headline:

INCENDIE TOUR E, PAS UN FAIT NOUVEAU DANS LES RÉGIES FINANCIÈRES.

L’incendie à la Tour E du dimanche 10 juillet 2022 remet au-devant de la scène la série de drames de ce genre déjà enregistrés en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire n’est pas à son premier sinistre de ce genre. Dans le pays, plusieurs autres incendies qui se sont déclarés dans les régies financières ont été déjà enregistrés.

L’un des tout premiers remonte à 2009. Courant octobre de cette année, des bureaux du même bâtiment de la Tour E ont été happés par les flammes. L’incendie s’est déclaré dans le bureau de Lambert Féh Kessé, le directeur général des Impôts d’alors.

Deux ans plus tard, en 2011, un autre fait similaire se reproduit. Cette fois, c’est le siège du trésor public d’Abidjan qui part en fumée. Le fait se produit dans le mois de février de cette année en pleine crise postélectorale qui a secoué le pays de 2010 à 2011.

La série ne s’arrête pas là. Le 24 mars 2016, un autre incendie se déclare. Tout comme les précédentes, les flammes visent une régie financière. Elles ravagent les archives de la sous-direction du budget et de la comptabilité du ministère de l’Intérieur.

À ces faits viennent de s’ajouter le sinistre de la même Tour E d’Abidjan Plateau le dimanche 10 juillet 2022, au niveau des locaux de la Direction générale des grandes entreprises  (DGE).

Actes criminels ou simples soucis d’installations ? Les questions restent posées. Ce d’autant plus que jusqu’ici, les enquêtes n’ont pas encore permis de trouver de coupables.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles