09162019Headline:

Incivisme : enfants irrespectueux à qui la faute?

Marthe Annan-Kingsley

Tous sont familiers aux plaintes du manque de respect des enfants envers les adultes de nos jours. Malheureusement les enfants Africains sont entrain d ‘emboiter le pas aux enfants européens et Américains. Les enfants deviennent de plus en plus irrespectueux ou se comportent mal parce que les parents, les enseignants et les gouvernements ont failli à leur responsabilité ce qui les rend incapable à exercer leur autorité.

En Europe et aux Etats-Unis, les parents, manquant cruellement de temps et étant sous pression au travail, tentent d’acheter l’amour de leurs enfants en répondant à toutes leurs demandes. Par conséquent, certains enfants n’ont pas reçu une éducation de base qui rime avec le respect des adultes. Ils appellent les adultes par leurs prénoms ce qui est impensable en Afrique. Le seul moment où nous pouvons voir un enfant se rendre chez un ami et appeler sa mère et son père, Mme Smith ou M. Smith, c’est dans les films.

Les enseignants qui sont supposés enseigner mais aussi éduquer les enfants sont impuissants en raison de la protection exagérée des enfants par les autorités. Les gouvernements, en particulier les États-Unis, mettent l’accent sur la protection de l’enfant mais savent-ils qu’un enfant n’a pas qu’un droit, et qu’il a également un devoir dont le principe fondamental est le respect?

La situation des enfants des pays occidentaux et des Etats-Unis ne les préparent pas aux réalités de la vie adulte, ce qui engendre des problèmes de dépression dû à  la drogue, des grossesses précoces, l’alcoolisme avant l’adolescence, etc…

En ce qui concerne  les peuples Africains, ils ont des années d’assujettissement à rattraper, raison pour laquelle ils doivent être vigilants pour conserver leurs valeurs crédibles afin de ne pas laisser leurs jeunesses épouser des comportements qui risquent de maintenir l’Afrique dans une situation permanente de peuples opprimés. Il est grand temps que les autorités, les parents, les enseignants et le gouvernement revoient et assument leur responsabilité pour le bien-être des enfants et, partant, du bien-être de la société future. Le civisme, le nationalisme et le patriotisme sont des comportements qui forgent une nation par conséquent, ces concepts devraient être insérer d’office dans les programmes scolaires primaires et au premier cycle du secondaire.

 Marthe Assé

Avec Abidjantv.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment