10152019Headline:

Intoxication d’Abatta: la bile de caïman tueur potentiel des morts

Le 3 juillet dernier, la Côte d’Ivoire apprenait une série de décès à Abatta, dans la sous-préfecture de Bingerville. Six morts ont été enregistrées et une psychose à l’empoisonnement a semé la panique au sein de la population. Pour les uns, ces décès subits étaient l’œuvre d’un rival jaloux de la réussite de la tenancière du débit de boisson frelaté communément appelé « koutoukou » où les décès sont survenus. Cette dernière, avait été embarquée par la police pour les nécessités de l’enquête qui débutait pour situer les responsabilités et déterminer la cause exacte de ces décès.

« Il y a plusieurs facteurs qui peuvent amener les gens à avoir des problèmes de santé. C’est cela qu’il faut chercher à comprendre fondamentalement. Sinon le Koutoukou en lui-même n’est pas quelque chose de mauvais » fait savoir Dr Aka Félix, naturothérapeute-nutritionniste, contacté par 7info.ci.

Dr Aka Félix estime que la bile de foi de caïman pourrait être le facteur de risque qui a conduit à la mort de plusieurs consommateurs de « koutoukou », à Abatta.

A lire aussi: TRISTESSE, LARMES ET DÉSARROI A ABATTA SUITE A SIX DÉCÈS

« En ce qui concerne la situation à Abatta, il y a eu juste un petit problème au niveau, non pas de la fabrication, mais, au niveau des personnes qui ont des maquis et vendent le Koutoukou. C’est juste un problème de jalousie » fait-il savoir.

Lire la suite sur 7 INFO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment