09282022Headline:

Iran: face aux nouvelles règles vestimentaires, les femmes appelées à sortir sans hijab.

Les Iraniennes sont appelées à sortir dans la rue sans hijab ce mardi 12 juillet. Un mouvement lancé sur les réseaux sociaux par plusieurs activistes alors que la répression des libertés des citoyens et citoyennes ne fait qu’augmenter. Depuis le 5 juillet, une loi « sur le hijab et la chasteté du pays », mise en place par le président Ebrahim Raïssi, impose de nouvelles restrictions vestimentaires aux femmes. Le foulard obligatoire pour les femmes doit, en plus de couvrir les cheveux, également couvrir le cou et les épaules.

Dans le cadre de sa publication, la banque iranienne Mellat, qui compte plus de 1 400 succursales en Iran, a ainsi publié une directive interdisant aux employées de porter des chaussures à talons hauts et des bas. Elle interdit aussi à ses directeurs masculins d’avoir des femmes comme assistantes administratives.

Le 5 juillet également, le bureau du procureur de la ville de Mashhad a publié une lettre demandant au maire d’empêcher les femmes qui portent un « hijab inapproprié » d’utiliser le métro. 

En réponse à la pression croissante du gouvernement, plusieurs activistes des réseaux sociaux ont lancé une campagne pour que les femmes descendent dans les rues des villes iraniennes sans hijab le 12 juillet.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles