06122021Headline:

Journée mondiale de la liberté de la presse ( JMLP)

L’on aurait cru à une marche insurrectionnelle que non !! Plus d’un millier de journalistes et acteurs des médias, ont battu le pavé, du boulevard Latrille dans une longue marche qui a débuté dès 9 heures, de ce matin du 03 mai devant le siège de la Télévision Nationale à Cocody.

Par cette marche symbolique, l’Union Nationale des journalistes de Côte d’Ivoire ; l’Organisation des Journalistes Professionnels de Côte d’Ivoire et toutes les autres Organisations Professionnelles des Médias soutenues par l’UNESCO, célèbrent en cette journée mémorable du 03 mai, le trentième 30ème anniversaire de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse. Une journée instituée par la l’Assemblée Générale des Nations Unies dont le but est de promouvoir l’indépendance et la pluralité des Médias Africains.

Le thème de cette édition est « L’Information en tant que bien public », comme pour rappeler l’impérieuse nécessité de combattre les FAKES NEWS sous toutes ses formes.

Mais pour Monsieur Victorien ANGOA, Président de l’Organisation des Journalistes Professionnels de Côte d’Ivoire, et Représentant les Organisations Professionnelles de Journalistes auprès de l’Autorité Nationale de la Presse, cette journée devra permettre de recentrer le Journaliste dans son rôle majeur de service publique pour le développement. Les acteurs des médias doivent être des éclaireurs au service de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption pour un mieux être de la population. C’est à ce prix qu’ils pourront demander plus de libertés d’actions et de moyens matériels dans l’accomplissement de leur devoir citoyen.

Cette journée a été rehaussée par la présence de Monsieur AMADOU COULIBALY, Ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, porte-parole du Gouvernement, assisté des Ambassadeurs des Etats Unis d’Amérique et des Pays Bas.

Dans son adresse, le Ministre de tutelle a donné des assurances quant à une suite favorable aux revendications de l’Intersyndicale des Médias, qui a sollicité, notamment, que l’aide publique aux médias soit arrimée au Budget National et symboliquement de 0,1 de ce Budget.

BEN ALLAH

Comments

comments

What Next?

Recent Articles