06232021Headline:

Journée mondiale des océans : Jean Luc Assi appelle les populations à être des gardiens des océans

L’édition 2021 de la Journée Mondiale des Océans a été l’occasion pour Jean Luc Assi, le ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement durable, d’inviter les populations à veiller sur les océans. ‹‹ Soyons les gardiens de notre océan ! Notre comportement individuel fera la défense, ainsi, des besoins des générations présentes, sans compromettre ceux des générations futures››, a exhorté Jean Luc Assi.

En outre, le ministre a indiqué que cette célébration vise à rappeler aux populations le rôle des océans comme source de vie partout dans le monde.

Cette célébration qui a vu la présence du Pr Ochou Abé Delfin, le coordonnateur du projet WACA, et d’Anne Lemaistre, la Représentante de l’Unesco, s’est tenue en bordure de mer dans la localité d’Ahua, dans le département de Jacqueville.

Pour le Coordonnateur du projet Waca en terre d’Eburnie, l’océan est non seulement génératrice de revenus, mais lutte également contre le réchauffement climatique. Car étant un puit qui permet de capter le gaz carbonique.

L’Océan devient un bien qui nécessite une protection en raison de sa dégradation. C’est l’objet d’étude du projet WACA. « Les activités de Lhomme provoque une érosion côtière. Ce programme permettra de renforcer la résilience des zones côtières ouest-africaines ainsi que les communautés qui y vivent » a signifié le professeur Ochou.

Argumentant, il a indiqué que c’est une manière d’affronter les chocs que produisent les gaz à effets de serre.
Le professeur a énuméré les actions concrètes qu’ils entreprendront pour combattre ce fléau. « Après plusieurs études pour comprendre la profondeur de ce problème, nous allons construire un ouvrage à grand Lahou qui va stabiliser sinon freiner le déplacement des embouchures. Aussi stabiliser le littoral de berges par le reboisement des mangroves et des activités génératrice de fonds », a-t-il révélé. Avant d’ajouter que la journée mondiale des océans a permis au programme WACA de révéler la nécessité de lutter contre la dégradation maritime. <>, a-t-il appelé.

Quant à la Représentante-résidente de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, elle a insisté sur le rôle capital des océans. <>, a souligné la membre de l’organe des Nations-unies en charge de l’éducation.

Poursuivant, elle a fait savoir que les océans jouent un rôle prépondérant dans le quotidien de L’homme. Selon elle, la lutte pour la sauvegarde de ces étendues d’eau devrait être une priorité pour tous.

La Journée Mondiale des Océans vise à rappeler le rôle des océans comme source de vie partout dans le monde. Il s’agit d’une célébration internationale proclamée, il y a plus de dix ans, à l’occasion du Sommet de la Terre des Nations Unies, à Rio de Janeiro.

Après des débuts timides, cet événement a aujourd’hui une grande ampleur dans le domaine de la sensibilisation à la santé à une meilleure gestion de l’océan et de ses ressources.

Pour rappel, locéan produit au moins 50 % de l’oxygène de la planète et abrite la majeure partie de la biodiversité terrestre. Elle est, notamment, la principale source de protéines pour plus d’un milliard de personnes dans le monde. L’océan est aussi la clé de notre économie, avec environ 40 millions de personnes employées par les industries océaniques d’ici à 2030.

L’édition 2021 de la Journée Mondiale des Océans était placé sous le thème <>.

Stéphane Beti

Comments

comments

What Next?

Recent Articles