04212021Headline:

KOUASSI-KOUASSIKRO: des individus ont incendié le maquis baoulé à quelques jours de la fête de pâques

Les dégâts sont énormes. Le cerveau du maquis, à savoir les appareils, les congélateurs, toute la commande de boisson, les ustensiles de cuisine, l’appâtam est parti en fumée.

Le tenancier a perdu tous ses appareils de location estimés à 8 millions et d’autres biens d’une valeur de 4 millions. Quant aux propriétaires des lieux, ce sont un investissement et des biens se chiffrant à 19 millions de francs CFA qui sont également partis en fumée. Ce point des dégâts a été fait dans une déclaration au poste de gendarmerie de Kouassi-Kouassikro (région du N’zi).

« Tout l’investissement réalisé sur quatre ans est anéanti en une fraction de temps. Je suis vraiment déboussolée, j’ai perdu le goût pour ce village. Je suis dans un profond regret après ces actes de vandalisme bien prémédités », relate, le cœur meurtri, Sandrine Oussou, l’un des propriétaires du maquis.

« J’aime Kouassi-Kouassikro, notre village à tous. En ouvrant le maquis, c’est pour nous une façon de contribuer au développement et à l’épanouissement de tout le monde. Nous nous sommes investis physiquement et financièrement. Nous y avons mis toute notre énergie. Je suis à me demander pourquoi ces gens ont pu agir avec une si grande cruauté pour anéantir un investissement aussi important » ? S’interroge l’un des propriétaires, sous anonymat.

Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 mars, des inconnus, après avoir rassemblé les appareils de sonorisation et des chaises dans la cour du maquis y ont mis le feu. Certainement pas satisfaits de leur forfait, ils ont mis également le feu à la construction, brûlant l’appâtam et tout ce qui y était emmagasiné. A Kouassi-Kouassikro, tout le monde s’interroge encore.

Pour qu’elle raison l’on a pu commettre ce forfait ? Qui en est ou qui en sont les auteurs ? Le poste de gendarmerie de Kouassi-Kouassikro ayant ouvert une enquête, l’on espère qu’il mettra la main sur le ou les auteurs de cet incendie criminel pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Le maquis, sis au quartier résidentiel est un espace où tout le monde se retrouvait pour partager des moments de plaisir. A la veille de la fête de pâques, véritable traite des maquis, bars, restaurants et autres lieux de réjouissance en pays baoulé, des individus sans foi ni loi ont incendié ce cadre enchanteur, le baoulé.

A. C

Comments

comments

What Next?

Recent Articles