06072020Headline:

La fuite d’information par un officier supérieur ivoirien a fait rater une opération antiterroriste en Côte d’Ivoire

Selon le Jeune Afrique, la fuite d’information par un officier supérieur ivoirien aurait fait rater une opération antiterroriste en Côte d’Ivoire.

« Cette opération conjointe de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso a été déclenchée le 14 mai par une unité d’élite de la gendarmerie dans les environs de Sangopari, non loin de la frontière burkinabè. Elle visait à traquer un groupe de jihadistes repérés dans le nord de la Côte d’Ivoire » a révélé Jeune Afrique.

Toujours selon hebdomadaire panafricain, « les forces burkinabè avaient pour mission de couper toute voie de retraite dans le sud de leur pays. Mais une fuite organisée par un officier supérieur ivoirien a fait capoter l’opération ».

Selon plusieurs sources sécuritaires, Daouda Bamba, le commandant d’escadron mobile de Kong, a communiqué les détails de l’opération à un civil, qui les a ensuite ébruités. Le commandant supérieur de la gendarmerie, le général Alexandre Apalo Touré, en a informé le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles