05282020Headline:

Le gouvernement ivoirien annonce un Projet zéro Covid-19 dans les quartiers précaires

Le ministre ivoirien de la Ville, François Albert Amichia, a annoncé lundi un Projet zéro Covid-19 dans les quartiers précaires en Côte d’Ivoire, lors d’un point de presse gouvernemental, à Treichville, une commune dans le Sud d’Abidjan, qu’il dirige en qualité de premier magistrat.

Le ministère de la Ville a conçu « le Projet Zéro Covid-19 dans les quartiers précaires dont la mise en œuvre se fera dans les tous prochains jours », a indiqué M. François Amichia, lors d’un point de presse organisé par le Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG), à Treichville.

Dans certains quartiers précaires « nous attendons des habitants plongés dans le déni, qui ne croient pas en cette pandémie du Covid-19, et qui pensent que cette pandémie ne touche pas certaines catégories de la population », a-t-il dit, ajoutant « nous savons que nous avons du chemin à parcourir ».

En tant que maire, doublé de la casquette de ministre de la Ville, il a déclaré avoir la détermination que les élus locaux peuvent arriver à sensibiliser les populations en vue du respect des mesures et des gestes barrières.

« Le renouveau de nos sociétés passera par des villes fortes, productives, inclusives, résilientes, intelligentes, compétitives, holistiques, c’est-à-dire des villes fléchées vers l’humain et non vers le seul profit », a-t-il souligné.

Pour lui, « la question des quartiers précaires et sous équipés doit être abordée avec une extrême urgence ». Car, les personnes qui habitent dans les quartiers précaires « ne doivent plus continuer d’être les oubliés de la ville ».

« Il est primordial d’apporter à cette frange de la population urbaine des solutions et des réponses concertées d’urgence, car il s’agit de prévenir la propagation du Covid-19 » et son impact socio-économique, a -t-il poursuivi.

Après la crise de la pandémie du Covid-19, M. Amichia, maire depuis plusieurs décennies, estime qu’il « faudra réinterroger la ville qui s’est estompée et se projeter dans une nouvelle dynamique de vie (pour) repositionner l’homme comme acteur et bénéficiaire non négociable de la vie en ville ».

Ce faisant, il a appelé à une mobilisation sans précédent en faveur des villes et des communes qui doivent être renforcées en ressources humaines et financières conséquentes pour gérer cette crise du Covid-19.

« Les budgets des communes à l’heure actuelle doivent être améliorées pour permettre aux gestionnaires des cités de pouvoir agir efficacement, il faut avoir le courage de leur faire confiance et de les soutenir prioritairement pour la coordination de la lutte nouvelle », a-t-il suggéré.

Le District d’Abidjan, qui enregistre quelque 93% des cas de Covid-19 en Côte d’Ivoire sur plus de 1 160 cas confirmés, compte «environ 135 quartiers précaires où vivent près d’un million de citadins dans une grande promiscuité et un accès faible à l’information et aux équipements de base ».

Lire sur Abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles