06032020Headline:

Le maire de Tiassalé a ordonné l’arrestation du prophète Abdoulaye N’dao pour violation des mesures contre Coronavirus

Le maire de Tiassalé, Assalé Tiemoko, a ordonné le 29 mars 2020, à l’arrestation du prophète Abdoulaye N’dao pour violation des mesures contre Coronavirus.

Le dimanche 22 mars, le maire Assalé Tiemoko, avait ordonné l’interpellation d’un Pasteur qui, en violation des mesures édictées par le gouvernement, avait rassemblé les fidèles de son église pour une messe et, prétextant que les mesures annoncées étaient l’œuvre du diable , ordonnait à ses fidèles de se saluer et autres gestes interdits.

Il s’agit de Abdoulaye N’dao, se disant Pasteur et fondateur de l’église « Mission Internationale de délivrance et d’évangélisation pour Christ ».

Interpellé en train d’embrasser, de saluer ses saluer les fidèles mains à mains et interrogé dans les locaux de la police de Tiassalé, il avait prétendu n’être pas informé ni de la maladie du Covid 19, ni des mesures prises par le gouvernement.

Il lui a été alors donné de sages conseils et il a été prié de ne plus recommencer et de servir de porte-parole du gouvernement et des autorités locales, auprès de ses fidèles, pour le respect des mesures édictées. A la suite de ses conseils, il a été libéré.

Ce dimanche 29 mars, quelle ne fut la surprise des autorités municipales, de découvrir que le serviteur de Dieu, non seulement n’a passé aucun message de sensibilisation auprès des fidèles, mais en plus, en violation des consignes, il a encore ouvert les portes de son église pour une autre messe en violation des gestes interdits et mesures annoncés .

Le maire Assalé Tiemoko qui s’est rendu sur le terrain, a immédiatement ordonné son interpellation et le préfet et le substitut résident du procureur ont été informés.

Le « prophète » Abdoulaye N’dao » a passé la journée en garde à vue et sera présenté au parquet, ce lundi 30 mars.

Le maire a ordonné la fermeture jusqu’à nouvel ordre, des portes de l’église.

Signalons qu’en dehors de cet indiscipliné notoire, tous les autres hommes de Dieu, regroupés au sein de l’Association des Pasteurs évangélistes de Tiassalé (Apetia), et les responsables des autres confessions religieuses, tant chrétiennes que musulmanes, observent rigoureusement les mesures édictées par le gouvernement.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles