04052020Headline:

Le passage au grade supérieur n’existe plus à la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire ?

Pour accéder au grade supérieur à la gendarmerie nationale de côte d’Ivoire, il y a un examen annuel organisé en décembre comme cela se fait chaque année. Mais cette année, nous sommes en février et en partance pour Mars mais toujours rien de concret.

Avec l’inquiétude de ce retard dans l’organisation de cet examen cette année constaté par les gendarmes qui s’inquiétaient, les responsables avaient décidé de le faire le 8 février 2020 mais hélas. Cependant, cela vient d’être malheureusement reporté sine die sans aucune explication.

Le grade d’adjudant devait être porté par plusieurs gendarmes , car les 8400 éléments venus de la rébellion devaient eux aussi bénéficier de ce grade en cette année 2020 .

Cette situation des 8400 est une préoccupation mineure .Mais, là où le bât blesse , c’est où la liste des gendarmes qui devaient postuler au BT qui concernait 704 personnes fut scindée en deux portant le nombre drastiquement à 336. Ce fut le même schéma pour ceux de #OPJ qui ne représentent désormais que la moitié des 1200 inscrits initialement.

Quant aux corrections, tenez vous bien, elles sont faites par favoritisme et non en tenant compte du mérite des gendarmes. Les responsables ne peuvent pas nier ce fait ,car ils n’accepteront jamais de remettre les copies aux inscrits afin de se rendre à l’évidence. Cependant, les copies des devoirs sont remises mais jamais celles de l’examen qui permettra d’accéder au grade supérieur. Que vache ce deux poids de mesures ?

Cette magouille et tricherie est si plausible que cela va jusqu’aux admis qui doivent entrer dans les écoles de gendarmerie pour suivre la formation.

En effet, cette Année, certains admis ont été congédiés même à leur arrivée à l’école de gendarmerie sous prétexte qu’il y a eu une anomalie informatique.

Étant donné que les listes ne sont pas publiées , alors les réseaux sociaux ne peuvent relayer la véritable information afin de parer à toute tentative d’injustice.

Mais que peuvent faire ces pauvres gendarmes en activités qui n’ont point d’autres débouchés ! Monsieur le commandant supérieur de la gendarmerie, Touré Apalo , à quand la fin de ces pratiques injustes et frustrantes qui dénaturent la gendarmerie ce notre corps de métier ?

Monsieur Alassane Ouattara chef d’État de la côte d’Ivoire, l’émergence est-elle synonyme d’anarchie et d’injustice ? L’incertitude concernant l’organisation de cet examen annuel conduisant au grade d’adjudant est-il un message fort en rapport avec votre départ imminent du pouvoir ? Sûrement, octobre 2020 répondra par l’affirmative.

OBSERVATEUR DEMOCRATIQUE DE LA COTE D’IVOIRE (ODECI)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles