06062020Headline:

Les établissements préscolaires, primaires, secondaires et supérieur resteront fermées en Côte d’Ivoire jusqu’au 17 mai 2020

Les établissements préscolaires, primaires, secondaires et supérieur resteront fermées en Côte d’Ivoire jusqu’au 17 mai 2020. Et ce, pour lutter contre la propagation du Covid19 dans le pays.

L’information a été livrée par le porte-parole du gouvernement, le ministre de la communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré, au terme du conseil des ministres du mercredi 15 avril 2020.

« Le conseil des ministres a décidé de la prorogation de la fermeture de tous les établissements scolaires et universitaires pour une nouvelle période allant du 17 avril au 17 mai 2020, en vue de contrer la propagation de la maladie à coronavirus », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

La prorogation de la décision de fermeture des établissements scolaires et universitaires pour une durée d’un mois, va porter à deux mois la période de fermeture. En effet, c’est lors de la première réunion du conseil national de sécurité relative à la pandémie du Covid19, que la décision a été prise de fermer les établissements scolaires et universitaires de Côte d’Ivoire.

LES ÉCOLES RESTERONT FERMÉES JUSQU’AU 17 MAI 2020
Une situation qui n’est pas sans conséquence pour la communauté éducative. Le ministère de l’éducation nationale et de la formation de base a décidé de palier à cette situation, ne serait-ce que pour les élèves en classe d’examen( CM2, Terminale et Troisième), à travers l’enseignement télévisuel.

Cette offre bien qu’ ingénieuse ne permet pas de prendre en compte tous les élèves en classe d’examens. En effet, certains établissements se trouvent dans des villages où il n’y a pas électricité. Ce qui signifie qu’un poste téléviseur n’est pas évident. A cela, il faut ajouter les possibilités de coupure d’Électricité pour les localités où la Compagnie ivoirienne d’Électricité dispose d’installations.

La Côte d’Ivoire compte à ce jour, 15 avril 2020, 654 cas confirmés de malades à coronavirus, 146 guéris et 6 décès. La gestion de cette crise sanitaire par le gouvernement Amadou Gon Coulibaly est vivement critiquée par les Ivoiriens.

Notamment la gestion B to B avec la mise en quarantaine ratée de l’INJS et la récupération politique faite par le RHDP qui a décidé de saisir l’occasion pour « faire une campagne déguisée » , à travers des dons à l’effigie de leur candidat à la présidentielle d’octobre 2020, Amadou Gon Coulibaly.

Lire sur Afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles