04062020Headline:

L’Union des Anciens de la FESCI en audience chez la Haute représentante de l’Union africaine (UA) en Côte d’Ivoire

Compte Rendu de la Rencontre UNA-FESCI/UNION AFRICAINE du 28 février 2020 au siège de la Représentation de l’Unions africaine à Abidjan.

Dans le cadre de leur tournée d’échange et de travail avec les institutions nationales et internationales, les membres de l’Union des Anciens de la FESCI (UNA-FESCI) ont rencontré le vendredi 28 février 2020, madame Joséphine Charlotte MAYUMA KALA, Haute Représentante de l’Union Africaine en Côte-d’Ivoire.

La rencontre a débuté par les mots de bienvenue de Mme la Haute Représentante qui a présenté selon la coutume, chaque année au sein de cette institution, le thème adopté pour l’année 2020: «Faire taire les armes ».

Prenant la parole au nom des Anciens de la FESCI, le Président Martial AHIPEAUD, a fait l’historique de l’UNA-FESCI, vue finalement selon lui comme la Suisse de la FESCI au regard de ses diverses composantes.

Poursuivant, le président AHIPEAUD a dépeint également les difficultés socio-économiques et politiques de la côte d’ivoire avant de parvenir au questionnement du comment faire pour ne pas que les conflits renaissent de nouveau ?

Autrement dit, comment faire pour ne pas que 2020 soit un « remake » de 2010 ?

À cette interrogation, il répond nous souhaitons l’implication de l’Union Africaine.

Mais surtout nous sommes venus nous mettre à votre disposition.

Répondant à cette interrogation, Mme la Haute Représentante s’est dite très heureuse et agréablement surprise par la mutation opérée par les ex membres de la FESCI, de se mettre au service de la Cote d’Ivoire et du continent.

« Je vous accueille à bras ouverts, a-t-elle déclaré. «Regardons ensemble vers les pays où la démocratie fonctionne comme le GHANA pour aider les populations. Votre organisation est devenue un organe de dialogue, de solidarité au regard de vos activités.»

Avant de se dire au revoir, les deux délégations sont parvenues à des engagements que sont :

– Favoriser le dialogue politique, la tolérance aux fins de restaurer la confiance entre les acteurs de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

– Encourager les ivoiriens, notamment les jeunes à s’inscrire massivement sur les listes électorales, dans un esprit de civisme et de fair-play, pour une participation inclusive.

– Approfondir le plaidoyer de la lutte contre la déforestation et pour le reboisement, comme outils de préservation de la paix à long terme.
– Enraciner le concept de service civique au cœur des priorités de l’éducation nationale.

Par ailleurs, les deux parties se sont engagées à faire la promotion de la laïcité.

Enfin, sur la question de la croissance démographique, l’UNA-FESCI a proposé la mise à niveau académique et l’encadrement pour l’employabilité et l’insertion des jeunes comme solution à moyen et long terme.

Fait à Abidjan

28 Février 2020.

Le Secrétaire National chargé de la Communication et des Tics.

Lire sur connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles