05262024Headline:

Maroc: des imams envoyés en mission en Europe, refusent de revenir

Treize membres de la délégation marocaine envoyée dans plusieurs pays Européen pour diriger la prière, pendant le dernier mois de Ramadan, n’ont plus donné signe de vie. Ils ont préféré rester dans ces pays dans lesquels ils ont été envoyés en mission.

Treize imams, envoyés en France, en Belgique ou encore en Allemagne par le ministère des Affaires religieuses du Maroc pour le mois de ramadan, « ont disparu dans la nature » au moment de leur retour au pays. Selon le quotidien Assabah, qui rapporte l’information dans son édition du jeudi 2 mai, les 13 imams envoyés par le Conseil supérieur des Oulémas et le ministère des Habous font pourtant montre d’un haut niveau d’instruction.

Il n’empêche que, à la fin de leur mission au terme du mois sacré, ils ont disparu dans la nature, préférant rester dans les pays où ils ont été envoyés, à savoir la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Belgique et la Hollande. La plupart d’entre eux sont détenteurs d’une licence, d’un master et même d’un doctorat.

Ces missions sont habituelles pour le Maroc, qui compte des millions d’expatriés dans les pays européens. Chaque ramadan, plusieurs centaines d’universitaires traversent la Méditerranée pour accompagner les musulmans marocains qui le souhaitent.

Le processus de sélection est pourtant très strict, mais selon plusieurs médias marocains, les profils restés sur place seraient célibataires et sans enfants. D’après le quotidien Assabah, le ministère des Habbous aurait donc décidé de durcir les conditions de départ. Pour éviter toute mauvaise surprise l’année prochaine, il sera exigé que les imams soient mariés et pères de famille avant d’être envoyés en Europe.

What Next?

Recent Articles