05302024Headline:

Ministère de la jeunesse : Un atelier organisé pour améliorer la coordination entres les services déconnectés

Après avoir constaté des dysfonctionnements liés à la faiblesse de la communication verticale et horizontale, aux procédures dans la transmission des rapports et l’inexistence de contrôle périodique mené par les Directeurs Régionaux, le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du service civique veut améliorer la coordination entre ses services déconcentrés.

Le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, confronté à la faiblesse de communication et de coordination entre ses services déconcentrés, a entrepris une initiative visant à remédier à ces dysfonctionnements. Suite à une évaluation mettant en lumière des lacunes dans la communication verticale et horizontale, ainsi que dans les procédures de transmission des rapports et le contrôle exercé par les Directeurs Régionaux, le ministère a décidé d’agir.

À cet effet, sous la direction de l’Inspection Générale du Ministère, dirigée par Lassiné Diomandé, des ateliers éclatés ont été organisés depuis le mercredi 24 avril 2024. Ces ateliers, axés sur la gestion de la coordination administrative en Région, se déroulent dans plusieurs villes, dont Abidjan, Korhogo, Touba, Abengourou et Daloa. L’objectif global de ces rencontres est d’améliorer la coordination administrative des Directions Régionales, Départementales, des Agences Régionales de l’AEJ et des Centres de Service Civique relevant du Ministère.

Plus de 140 agents répartis dans ces différentes localités ont été conviés à participer à ces ateliers. Lors de l’ouverture des travaux à Abidjan, Anderson Assui, Directeur de cabinet adjoint représentant le ministre Mamadou Touré, a salué cette initiative comme un cadre propice à la réflexion et au partage. Il a encouragé tous les agents à se familiariser avec les missions de toutes les structures sous tutelle ainsi qu’avec les dispositifs qui leur sont associés.

Dans son discours, il a également appelé à une meilleure collaboration entre les directeurs régionaux et départementaux, soulignant l’importance de travailler ensemble pour atteindre l’objectif commun, à savoir l’épanouissement de la jeunesse ivoirienne. ‘’Nous sommes obligés de travailler ensemble. Il n’y a pas de différence sur les missions et l’objectif à atteindre’’, a-t-il insisté.

Ces séances de travail ont permis d’informer les participants sur les liens hiérarchiques et fonctionnels, la rédaction d’une lettre administrative, ainsi que sur la gestion et l’organisation des archives internes.

What Next?

Recent Articles