09172019Headline:

Pénurie de servante: comment éviter les sorcières dans vos maisons?

Les femmes sollicitent de plus en plus les aide-ménagères afin de leur faciliter la prise en charge des enfants. Ceux sont généralement des mères en fonction qui passent plus de temps au travail qu’à la maison. Cependant, l’inflation du prix des prestations domestiques semble être un obstacle majeur. Ainsi, certains couples préfèrent faire venir une fillette déscolarisée du village afin d’assurer ces tâches ménagères. Or, l’arrivée de cette dernière entraîne souvent de lourdes conséquences au sein du couple.

De nombreux couples privilégient l’option d’une nièce qui vient du village pour aider en ville. Si certaines sont sincères et travaillent comme il se doit, d’autres sont des envoyées spéciales chargées de faire le point de la situation du couple aux sorciers. D’autres tentent d’initier certains enfants du couple aux pratiques diaboliques.

C’est le cas d’une servante de Yopougon, répondant au nom d’A, qui a tenté de faire entrer les enfants de sa patronne dans sa confrérie. Démasquée, elle se livre à une litanie d’aveux effroyables qui déboussolent complètement l’assistance. Dès son initiation, il lui fallait poser un acte fort. Un haut fait d’arme qui aurait prouvé son intégration totale à la confrérie, et sa détermination à ne pas avoir pitié. Parce qu’un sorcier n’a pas pitié. Alors, elle se transforme en animal noir et tue sa mère, qu’elle égorge de ses propres mains par la suite.

Plus tard donc, après le décès de sa mère, la sœur de sa défunte maman, qu’on va prénommer Henriette, qui la prend totalement en pitié, la recueille et en fait sa fille de ménage à son domicile, à Cocody. Un boulot bien rémunéré, malgré leurs liens familiaux. Mais la pauvre dame ignore totalement que sa nièce est bien à la base de la mort de sa propre mère. Elle ignore qu’elle vient de faire entrer dans son foyer, un serpent. Et Adèle ne tarde pas à se mettre en exergue.

Méchante qu’elle est, elle fait intégrer à sa confrérie, les innocentes filles de sa tante, en leur faisant consommer de la chair humaine, pour leur « baptême ». Et depuis, les deux enfants opèrent avec elles. Mais elle est toute suite anéantie par une voyante et ses pouvoirs lui sont retirés.

Africadaily

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment