05062021Headline:

Procès Amade Ouremi/ Si je dois couler, je ne vais pas couler moi seul

Le procès Amade Ouremi suit son cour avec ses surprises. Hier à la barre, le seigneur de guerre du mont Peko a encore cité le nom du chef de l’état ivoirien.
« Dans nos Villages , on venait ramasser les jeunes de nationalité Burkinabè, Malienne et Guinéenne pour venir combattre en Côte d’Ivoire.
En 2011, Coul m’a appelé deux fois , j’ai dit que je ne veux pas , mais après quand il m’a rappelé , il m’a dit que ses hommes ont pris 4 membres de ma famille en otage dont mon fils et que si je ne venais pas , ils les tueraient .
Ils m’ont forcé à faire le combat en 2011 . Après m’avoir utilisé , ils m’ont laissé en prison depuis 8 ans . Même à manger , ils ne me donne pas .
Il y’a quelqu’un qui ne veux pas que je parle .
Si je dois couler , je ne vais pas couler moi seul . J’étais sous le commandement des FRCI et du Président Alassane Ouattara» a révélé le chef de guerre.
Le verdict définitif sera prononcé ce jeudi 15 Avril 2021.

Perle Lola

Comments

comments

What Next?

Recent Articles