07202024Headline:

Promotion de la cohésion sociale et de la solidarité: 14 personnalités politiques, religieuses et du monde des affaires distinguées

Le Comité international de solidarité africaine (Cisa) a tenu la 2e édition de la Nuit de la cohésion sociale et de la solidarité africaine le 22 juin, à Abidjan-Plateau.
Simone Ehivet Gbagbo, Jean Kacou Diagou, Bishop Ouattara Mohamed Idriss, imam Cissé Djiguiba… Au total, 14 personnalités politiques, religieuses et du monde des affaires ont été distinguées le 22 juin 2024, à Abidjan-Plateau, au cours de la 2e édition de la Nuit de la cohésion sociale et de la solidarité africaine. C’est un dîner de gala avec pour slogan “Célébrons nous vivants”.

L’événement qui est organisé de manière rotative dans les pays africains par le Comité international de solidarité africaine (Cisa), vise à célébrer à titre anthume ces hommes et femmes de l’Afrique et de sa diaspora qui se font remarquer par leurs actions sociales et leur contribution à la cohésion.

« L’on a l’habitude de rendre hommage aux gens à titre posthume, mais nous pensons qu’il est mieux et prestigieux de les célébrer de leur vivant. En les célébrant de cette façon, l’on les encourage à continuer à mieux faire et cela peut motiver les jeunes à croire en leur continent et à s’approprier les valeurs de la cohésion et de la solidarité. Toutes ces personnalités célébrées ce soir brillent dans leurs différents domaines et sont des exemples en matière de solidarité et de cohésion », a expliqué Richard-Gabin Gbédé, président du Cisa et commissaire général de l’événement.

A l’en croire, le Cisa qui est une organisation panafricaine apolitique et à but non lucratif, s’est confié la mission de contribuer à la promotion des valeurs de cohésion et de solidarité sur le continent.

C’est pourquoi il n’a pas caché sa joie devant l’enthousiasme démontré par les nombreux participants à l’événement. « Nous sommes heureux de savoir que notre événement suscite une grande adhésion. Malgré les longues heures que la soirée a duré, toutes ces hautes personnalités sont restées et la salle ne se vidait pas. C’est la preuve de la totale adhésion de la Côte d’Ivoire à notre vision d’une Afrique davantage solidaire et vivant dans la cohésion », s’est-il félicité.

Les récipiendaires, par la voix de leur porte-parole, Bishop Ouattara Mohamed Idriss, se sont dits fiers d’être désormais des ambassadeurs de la cohésion et de la solidarité.

“Célébrons-nous vivants”, notons-le, est le projet phare du Cisa et a pour vocation de se tenir dans tous les pays africains. Après la première édition à Lomé et la présente à Abidjan, la prochaine édition se tiendra à Kinshasa en République démocratique du Congo. Ensuite, cap sera mis sur Bangui en Centrafrique et pour terminer l’année, ce sera à Malabo, en Guinée équatoriale.

What Next?

Recent Articles