03242019Headline:

Saison pluvieuse: cinq conseils pour une conduite en toute sécurité.

Mauvaise visibilité, route inondée, terrain glissant. Voici, entre autres, des difficultés auxquelles sont confrontés les automobilistes pendant la saison des pluies et qui occasionnent des embouteillages monstres et des accidents de circulation. Cependant, l’on pourrait éviter des dangers, ou du moins réduire ses risques liés à ces situations qui, pour la plupart du temps, surprennent les usagers. Voici cinq conseils pour une conduite plus sûre en saison pluvieuse.

  1. La vitesse

Par temps pluvieux, la vitesse maximale conseillée sur autoroute est de 110 km/h, 100 km/h sur une voie express et 80 km/h sur route nationale. Cela permet une maîtrise de la visibilité. Si par brouillard, averse ou forte pluie, la visibilité est réduite à 50 mètres ou moins, la vitesse est limitée à 50 km/h, peut importe le réseau routier (autoroutes, voies express, routes nationales, etc.).

  1. Les voies inondées

Déjà, sortir sous la pluie paraît imprudent. Mais, si une urgence ou autre exigence vous y emmène, éviter surtout de vous engager sur une voie en cours d’inondation, même si vous pensez pouvoir passer sans problème. Car, rien qu’une dizaine de centimètres d’eau ne pourrait emporter votre véhicule. De même, évitez les zones boisées. Cela vous multiplie les chances de voir un arbre ou ses branches tomber sur vous. Dans la circulation, ne jamais oublier d’utiliser les feux de croisement, pour être vu par les autres automobilistes. Cela est d’ailleurs ordonné par les règles de la circulation.

  1. Les gestes à éviter

Pour sa propre sécurité et celle des autres usagers de la route, chaque usager doit adopter des comportements, suivant strictement la réglementation. Rester deux fois plus concentré, en évitant toute forme de distraction (musique à fond, communiquer au téléphone), ne pas utiliser la régulatrice vitesse, éviter de surprendre les autres (freiner plus tôt que d’habitude, préciser à l’avance les intentions de changer de direction), augmenter les distances de sécurité (un espacement de 3 secondes entre vous et celui de devant garantira un arrêt sans risque en cas de problème), être attentif aux traces laissées par les véhicules qui vous précèdent (cela permet d’anticiper les manœuvres.).

  1. Les freins

En cas de perte du contrôle du véhicule sur la chaussée mouillée, vous devez absolument éviter de freiner ou de lâcher le volant. La solution pour vous, si vous sentez la direction flotter, est lâcher progressivement l’accélérateur et de fixer un point loin devant.

  1. Les essuie-glaces

Ne l’oubliez pas, les essuie-glaces jouent un rôle capital, il vous faut vérifier régulièrement son état pour ne pas être désagréablement surpris quand vous en aurez besoin.

Marlène BOKO (stg)

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment