06212024Headline:

Sénégal : Bah Diakhaté et Imam Ndao placés sous mandat de dépôt

L’activiste Bah Diakhaté et l’imam Cheikh Tidiane Ndao ont été placés sous mandat de dépôt après leur comparution devant le procureur de la République. Ils seront jugés en flagrants délits le 27 mai prochain, suite à des accusations graves portées contre plusieurs personnalités politiques.

Selon les informations rapportées par RFM ce jeudi, l’activiste Bah Diakhaté et l’Imam Cheikh Tidiane Ndao ont été placés sous mandat de dépôt et seront jugés en flagrants délits le 27 mai prochain.

Bah Diakhaté, connu pour sa proximité avec le camp de l’ancien président Macky Sall, avait été interpellé le 20 mai par la Division des Investigations Criminelles (DIC) à la demande du procureur de la République près le Tribunal de grande instance hors classe de Dakar. Diakhaté avait diffusé deux vidéos sur sa page Facebook, dans lesquelles il portait de graves accusations contre le Premier ministre Ousmane Sonko et d’autres personnalités, notamment l’ex-Colonel Abdourahim Kébé.

Contrairement à Diakhaté, qui a maintenu ses accusations, l’Imam Cheikh Tidiane Ndao a reconnu les faits qui lui étaient reprochés et a présenté ses excuses. Ndao, figure respectée dans le milieu religieux, a été placé sous mandat de dépôt aux côtés de Diakhaté.

La double interpellation de Diakhaté et Ndao intervient dans un contexte politique tendu au Sénégal, où les accusations et contre-accusations entre différents camps politiques sont monnaie courante. Les comparutions en flagrants délits prévues pour le 27 mai attireront certainement une grande attention médiatique et publique.

What Next?

Recent Articles