02042023Headline:

SOCIÉTÉ : L’imprimerie sollicite l’ Etat une part des marché public

Le président du groupement des imprimeurs de Côte d’Ivoire Kouya Etienne a animé une conférence, le 22 décembre 2022, à la maison de la presse d’Abidjan Plateaux. Autour du thème : « L’importance des imprimeries pour la paix et la cohésion sociale dans une nation ».

A cette occasion Kouya Etienne a plaidé auprès de l’État de Côte d’Ivoire de leur attribuer une part des marchés publics. « Nous demandons à l’Etat de nous attribuer une part des marchés publics qui est de 30 à 41 % signé par décret par le président de la république aux PME. Et pour l’aider à prendre des mesures sécuritaires », a-t-il plaidé.

Il a également souligné qu’autant le secteur met en avant les atouts, les opportunités et crée de l’emploi et implémente le modèle de croissance inclusif pour une meilleure distribution de la richesse. Elle peut susciter d’énorme dégâts à une nation en termes de falsification et de fraude. Et fait remarquer : « La guerre entre la Russie et l’Ukraine, deux pays frère. Une bataille farouche se dessine actuellement, de millier de morts. Mais ce qui m’a frappé, quand les Russes arrivent à conquérir un territoire ukrainien la première des choses, c’est de mettre une affiche sur un panneau pour marquer leur présence et vice versa ».

Accompagné de M Neil Kouamé chargé de communication du groupement, de Mme Bakayoko Mariatou vice-présidente, Mme Danho Honorine charge des marches et M Séka Julus secrétaire à la communication, Kouya Etienne a indiqué que l’Etat doit procéder au recensement de toutes les imprimeries de Côte d’Ivoire.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles