04082020Headline:

Traité d’herbivore notoire et de petit chansonnier de maquis, Jean Bonin répondant aux attaques Serge Kassy

Le pro-Affi, Jean Bonin répondant aux attaques du GOR, Serge Kassy a traité ce dernier d’herbivore notoire et de petit chansonnier de maquis.

Dans un Facebook live des plus nauséeux, Serge Kassy, un herbivore notoire qui, contrairement aux Alpha Blondy, Tiken Jah et autres Magic système n’a pu briller dans la musique a choisi de s’illustrer de la plus mauvaise des manières en s’attaquant au président Affi et en déversant sur lui sa haineuse bave.

Tel un crapaud qui veut se faire plus gros qu’un bœuf, le petit Serge Kassy s’écoute parler et finit par se convaincre qu’il est un « résistant » à l’oppresseur à qui le président Affi devra présenter des excuses pour avoir, dit-il, fait emprisonner ses camarades du FPI. Je n’en finis pas de rigoler.

Les effets hallucinogènes du chanvre indien dont il semble avoir abusé avant son Facebook live s’étant estompés ce matin, c’est donc le bon moment, avant qu’il ne sombre à nouveau, de lui faire une petite piqûre de rappel sur ses inconséquences passées et actuelles.

Cher petit artiste dans les herbes, lorsqu’aux 1ères heures de la chute de Gbagbo tu prenais la poudre d’escampette pour aller te terrer en France afin d’y vivre de l’aumône des français ne savais-tu pas que c’est la contribution militaire déterminante de ce pays qui a permis de bouter Gbagbo hors du pouvoir. Avant de supplier les autorités françaises de t’accorder le droit d’asile leur as-tu demandé de te présenter des excuses pour avoir porté l’estocade à Gbagbo ?

Petit chansonnier de maquis, lorsque tu te pavanais dans les boîtes de nuit à Bouaké et à Abidjan en compagnie de Wattao ne savais-tu pas qu’il était un de ceux qui ont attaqué le régime de Gbagbo ? Lui avais-tu exigé des excuses préalables ?

Petit adepte des fumoirs, lorsque cintré dans un T-shirt tel un pingouin tu allais fièrement au domicile parisien de Bedié lui avais-tu préalablement demandé de te présenter des excuses pour avoir pris une part active à la chute du pouvoir de Gbagbo et de s’être réjoui de son transfèrement à la CPI ?

Petit, tu n’as peut-être pas encore compris que l’époque où tu passais de bureau en bureau pour racketter les cadres du FPI pour aller faire la « résistance » est passé ?

Jeune, il va falloir te faire à l’idée que cette époque trouble de notre pays qui t’a permis d’avoir des gardes du corps, des véhicules 4×4 et autres privilèges qui te permettaient de narguer les ivoiriens dans les boites de nuit est terminé. Chanter le nom de Gbagbo sur les réseaux sociaux n’y changera rien.

Apprends à vivre honnêtement et à gagner ton pain quotidien à la sueur de ton front et non en galvaudant le terme « résistant » dont le fuyard que tu es n’a jamais été. Ta crainte c’est qu’avec Affi au pouvoir tu sois contraint de vivre de ton travail et non des privilèges indûment acquis que te conféraient ta prétendue résistance. Je comprends donc ton amertume.

Gbagbo Laurent et Blé Goudé ont échangé avec Affi NGuessan sans lui exiger le moindre préalable et encore moins des excuses. Ce n’est donc pas toi, petit troubadour, qui y changera quelque chose. L’unité du FPI se fera. Vos gesticulations actuelles ne sont que les derniers soubresauts de soldats perdus.

Ainsi ai-je parlé.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles