06212024Headline:

Tribunal de 1ère instance du plateau: 24 agents de la chambre nationale des métiers ont prêté serment

24 agents de la Chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire (CNMCI) ont prêté serment, le mercredi 5 juin 2024, au tribunal de première instance du Plateau, pour assurer la bonne exécution de leurs missions. Cette cérémonie solennelle a eu lieu en présence du directeur général de la chambre, Bamba Kassoum.

Un à un, les 24 agents de la Chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire (CNMCI) ont juré d’exercer leurs fonctions avec probité et dans le respect des textes législatifs. Le Procureur de séance, N’Dakon Joël, a souligné l’importance de cet engagement. ‘’Le serment est un engagement solennel, c’est une affirmation de soi pour attester que vous êtes responsables. C’est un engagement que vous prenez devant la société toute entière de travailler en toute probité, dans le strict respect des lois et règlements de la République de Côte d’Ivoire’’, a-t-il déclaré.

Ce serment impose aux impétrants une conduite exemplaire basée sur l’honnêteté, l’intégrité et la loyauté. N’Dakon Joël a insisté sur l’observation stricte des règles morales dans l’exercice de leurs fonctions dans le secteur de l’artisanat. La présidente de séance, Mme M’Boua Marie-Léonce, a également exhorté les agents à travailler avec abnégation et à respecter les droits des partenaires et des opérateurs économiques.

Pour sa part, le président de la CNMCI, Bamba Kassoum, a souligné la portée de cette prestation. Il a précisé que ces agents auront pour mission de contrôler sur le terrain la conformité des activités artisanales avec la loi, dans le but de créer de la valeur ajoutée. Cet engagement vise à renforcer la régulation et à améliorer la qualité et la compétitivité du secteur de l’artisanat en Côte d’Ivoire.

La Chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire représente un secteur vital de l’économie ivoirienne
Créée le 7 janvier 1993, la Chambre nationale des métiers de Côte d’Ivoire représente un secteur vital de l’économie ivoirienne. Avec 40% de la population active impliquée dans l’artisanat, soit un potentiel de 2,5 millions d’opérateurs, le secteur contribue à 12% du Produit National Brut (PNB). La CNMCI est un acteur clé dans la lutte contre la pauvreté et le chômage, et un moteur essentiel pour la création de richesses et la réduction des disparités régionales.

La CNMCI a pour mission de structurer et de dynamiser le secteur artisanal. Elle œuvre pour la mise en place de groupements professionnels et interprofessionnels, de coopératives, et de centrales d’achats. Ces initiatives visent à améliorer la gestion des entreprises artisanales, la qualité des produits et des services, ainsi que les techniques de commercialisation et d’exposition.

De plus, la CNMCI est impliquée dans la création d’équipements, d’infrastructures, et d’établissements collectifs qu’elle gère. Ces efforts visent à offrir aux artisans des conditions de travail optimales et à promouvoir le développement durable du secteur.

Cette cérémonie de prestation de serment marque une étape cruciale dans le renforcement du secteur artisanal en Côte d’Ivoire. En s’engageant à exercer leurs fonctions avec intégrité et en respectant strictement les lois, ces agents joueront un rôle clé dans la régulation et la valorisation de l’artisanat. Leur engagement contribuera non seulement à améliorer la qualité et la compétitivité des produits artisanaux, mais aussi à promouvoir une croissance économique inclusive et durable.

 

What Next?

Recent Articles