09302022Headline:

UN GENDARME TUÉ À N’ZIANOUAN, VOICI CE QUI S’EST PASSÉ

Son arme s’est enrayée au moment d’ouvrir le feu sur le trafiquant. Le MDL Chef N.K.D en service à la brigade de gendarmerie de Tiassalé a été abattu lors d’une mission commandée contre un réseau de trafiquant à N’Zianouan. Les faits…

Une opération commandée qui a mal tourné. La maréchaussée ivoirienne est en deuil. Le MDL chef N.K.D a été tué dans l’exercice de ses fonctions. Pourtant l’homme s’apprêtait à aller en congé. C’était justement sa dernière opération avant de prendre quelques jours de repos. Hélas ! Il ne reverra plus jamais sa famille.

Selon nos sources, le MDL chef s’est rendu dans la localité de N’Zianouan pour participer à une opération contre des trafiquants retranchés dans une maison 2 pièces. Ils étaient 8 éléments de la brigade de gendarmerie de Tiassalé à prendre part à l’assaut. Quatre en tenue militaire et quatre autres en civil.

Ceux en tenue se sont postés à l’extérieur de la maison identifiée comme le repère des malfrats attendant de les interpeller une fois qu’ils seraient dehors. Le MDL chef N.K.D et trois de ses camarades se sont approchés plus près de la maison. Et c’est lui qui a fait irruption dans la pièce pour donner les premières sommations aux trafiquants.

Malheureusement, l’un des bandits, plus téméraire que les autres, a sorti son arme.  Le gendarme qui avait déjà sorti le sien, a tenté de faire feu, mais son arme s’est enrayée. Il était ainsi livré au dealer qui a tout de suite fait feu. N.K.D qui a reçu la balle en pleine poitrine a d’abord reculé avant de s’effondrer à l’extérieur de la maison.

Il s’en est ensuite suivi une lutte entre l’indic qui a donné l’alerte à la Gendarmerie, et l’auteur du coup de feu. C’est pendant cette bagarre et après avoir entendu le coup de feu que les gendarmes postés à l’extérieur ont fait irruption dans la maisonnée pour maîtriser l’assassin. Certains de ses complices avaient déjà pris la poudre d’escampette.

Les premières informations révèlent que l’auteur du coup de feu du nom de T.I, est âgé de 22 ans. Il est à la tête d’un réseau de trafiquants et s’était rendu dans cette localité pour distribuer la drogue à ses complices revendeurs. La maréchaussée a lancé ses fins limiers aux trousses de ses acolytes qui courent toujours.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles