10152019Headline:

Une alerte de l’ OIPR : le Parc national de la Comoé serait en danger

Une collaboration orpailleurs-braconniers est de plus en plus remarquée au sein du Parc national de la Comoé a rapporté mercredi à l’AIP, le chef du service contentieux de la direction de la Zone Nord-Est de l’office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), lieutenant Ulrich N’dri.

Selon l’officier, ces orpailleurs pénètrent à l’intérieur du parc national avec des braconniers qui, en plus des activités de chasse, assurent leur sécurité.

Ils progressent ensemble au sein du parc et ressortent ensemble. M. N’dri a souligné que des échanges de tirs ont fréquemment lieu entre ces braconniers et certaines patrouilles de commandos de l’OIPR qui parviennent à mettre ces bandits aux arrêts.

Le phénomène d’orpaillage clandestin a atteint son paroxisme dans le pays. Les mesures entreprises par le gouvernement semblent ne pas porter les fruits escomptés pour le moment. A la suite d’une saisie de matériels d’orpaillage clandestin, par la Brigade de répressions des infractions au code minier (Bricm), le ministre des mines Jean Claude Kouassi a déclaré : “Notre mission n’est pas d’empêcher pour empêcher mais de faire en sorte que les choses se passent dans la légalité et dans le respect des règles”.

Avec afriksoir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment