09272020Headline:

Venus de France, ils créent la panique à Danané

Grosse frayeur à Danané, ce mardi 24 mars. Une rumeur, selon laquelle deux ivoiriens vivants en France séjourne à Danané depuis quelques jours arrivent aux oreilles du chef de cabinet du maire Ouattara Lacina. Le maire est informé, ainsi les autorités sanitaires et administratives. Une équipe est dépêchée dans sa belle famille pour vérification. Effectivement, l’homme natif de Biankouma et marié à une femme de Danané séjourne avec son épouse à Houphouët-ville, l’un des quartiers populaires de la cité des ronces. Mais, malheureusement, lui et sa femme sont dans le village natal de cette dernière. Le maire instruit le chef de cabinet à joindre l’individu au téléphone. 

Au téléphone, Yaké Baudouin, puisque c’est de lui qu’il s’agit, se montrera très insolent avec le chef de cabinet. Qui réussit tout de même à lui intimer l’ordre de se rendre à l’hôpital. Trente minutes après, l’individu se pointe à l’hôpital général de Danané. Le directeur départemental de la santé, le Directeur de l’hôpital, le maire Ouattara Lacina et un représentant du préfet reçoivent l’homme en question. Toutes les informations cliniques et celles afférentes à son arrivée en terre ivoirienne sont recueillies.

<Nous l’avons reçu et dans sa déclaration, il dit être venu en Côte d’Ivoire avant l’épisode de l’INJS. Nous avons appelé Abidjan qui a confirmé cela. Mais toujours est-il que c’est dans cette même période d’incubation et il est important qu’il soit mis en quarantaine et non se promener partout comme il le fait>>, explique Domi Bernardin, chef de cabinet du maire de Danané.

Au sein de la population, la psychose est montée d’un cran quand les chiffres des personnes atteintes de la maladie à Coronavirus ont gonflé dans la journée du mardi 24 mars, passant de 25 à 73 cas confirmés.

<<Les gens se dérobent de tout ce qui est mis en place comme dispositif pour se retrouver dans la population, sachant bien qu’ils viennent des pays hautement touchés. Ce n’est pas bien et nous demandons aux autorités de prendre immédiatement tous ceux qui viennent des pays européens et qui déambulent dans nos villes pour les mettre en quarantaine. Sinon dans le cas contraire ce sera l’hécatombe>>, préconise un jeune habitant de Danané.

Les autorités municipales multiplient la sensibilisation. Après la rencontre avec Yaké Baudouin, le maire fait une ronde dans sa commune pour voir si les mesures portant fermeture des bars, maquis et restaurants sont respectées.

<<Nous n’avons plus une seule seconde à perdre. La vie de nos concitoyens nous coûtent énormément chère comme la nôtre. Nous n’allons en aucun cas laisser prospérer des dérives qui vont plus tard nous être préjudiciables. Tous ceux qui vont enfreindre volontairement ou naïvement aux mesures gouvernementales seront purement et simplement dénoncés auprès des autorités compétentes>>, martèle Dr Ouattara Lacina.

Après une ronde de plus d’une heure dans la ville, où il demandait aussi aux habitants de respecter le couvre-feu instauré par le chef de l’État, le maire se dit satisfait du comportement de ses administrés qui opèrent dans le milieu de la nuit et de la gastronomie. <<C’est tout de même satisfaisant de voir que les tenanciers de maquis et bars ont fermé tout. Les restaurateurs aussi partout où nous sommes passés font la même chose. Nous allons continuer de les sensibiliser afin de rester constant afin que plus vite le virus soit maîtrisé pour le travail des uns et des autres reprennent>>, souhaite-t-il. Pour le cas du benguiste et sa femme, les regards des habitants sont tournés vers les autorités gouvernementales et sanitaires pour une suite sans conséquence nuisible sur la population.

7info.ci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles