09292022Headline:

VIOLENCE SEXUELLE SUR MINEURS, LES STATISTIQUES EFFRAYANTES DU MINISTÈRE DE LA FAMILLE.

L’état des lieux est alarmant. Selon le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, en Côte d’Ivoire, les violences sexuelles sur mineurs constituent le plus grand nombre des violences basées sur le genre.Les abus sexuels sur les enfants sont nombreux en Côte d’Ivoire. La révélation est de la ministre Nassénéba Touré, de la Femme, de la Famille et de l’Enfant. Le 16 juin 2022 à Abidjan Cocody au cours d’une conférence sur le thème « violence et abus sexuels sur les enfants et les femmes en Afrique », elle a indiqué que le phénomène est élevé dans le pays. En 2020, selon elle, 5 405 cas de violence basée sur le genre ( VBG) ont été répertoriés et pris en charge par les services sociaux du ministère. Sur ce nombre, 822 sont des cas de viol.

Dans les détails, Nassénéba Touré a révélé que sur les cas de viols enregistrés, 77% sont faits sur des mineurs âgés de moins de 18 ans, et 64% sur les moins de 15 ans. Des chiffres d’autant plus alarmants que les coupables ne sont pas inconnus des victimes pour la plupart. À l’en croire, « 44% des cas de viol sont commis par des personnes dans l’entourage des victimes ».

Elle a invité les victimes à dénoncer les coupables qui qu’ils soient afin de répondre de leurs actes devant la loi.

Présente à cette conférence, la ministre Anne Désiée Ouloto de la Fonction publique a également insisté sur la nécessité de dénoncer les bourreaux. C’est avec l’implication de tous que les chiffres alarmants seront revus à la baisse. Anne Ouloto a rappelé que des institutions sont engagées dans la prise en charge des victimes et surtout dans la sanction des responsables de ces crimes.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles