01212022Headline:

Yopougon/ Démolition de plusieurs maisons, des familles en pleurs

Encore une fois, les habitants de la commune de Yopougon ont été plongés dans une profonde tristesse. Cette nouvelle semaine a débuté pour eux avec des pleurs et de l’angoisse. De quoi s’agit-il ? En effet, durant la matinée de ce lundi 06 septembre 2021, de nombreuses familles vivants dans ladite commune précisément à Sogefhia magasin quartier Fêtê sont devenues vulnérables après avoir vu leurs différentes maisons être détruites.
L’information a été donnée dans une vidéo sur le compte Facebook officielle de Michael Gbagbo. Selon la vidéo qui a été publiée sur sa page, ce matin, des familles sont dans les rues et assistent à la démolition de leur domicile par des engins de construction. Aussi, d’après d’autres informations qui ont été recueilli sur les lieux de l’incident et en croire la vidéo relayée par le compte, l’on a assisté à un vrai nettoyage des domiciles, et cela, sous les yeux des locataires qui disent ne pas avoir été informés de cette initiative. Par ailleurs, cette scène est semblable à celle produite il y a quelques jours dans les localités d’Anyama et Abobo pour cause, le trajet de la voie de métro mis en œuvre par l’État.


Une opération de déguerpissement en vue d’installer le métro d’Abidjan a été effectuée le lundi 23 août 2021 dans la commune d’Abobo. Des habitants de la commune d’Abobo ont été surpris le lundi 23 août 2021, par une opération de déguerpissement des emprises du métro d’Abidjan. En effet, l’opération a débuté dans le quartier d’Abobo derrière rails pour s’étendre sous le pont d’Agripac. De passage en véhicule dans les environs, l’on pouvait constater un véritable ménage sur le site. Plusieurs familles se sont vu mettre hors de leurs maisons, lesquelles ont été par la suite détruites par des bulldozers. Cette situation a plongé les populations dans la tristesse totale. Les larmes et des cris de cœur ont été entendus.
Il faut noter que ces opérations consistent à libérer le bon déroulement du métro d’Abidjan dans plusieurs communes dont celle d’Abobo où l’opération a eu lieu le lundi. Ce sont aujourd’hui, plusieurs familles qui ne sauront pas où passer la nuit. C’est au total, 8 stations, 21 ponts rails et routes, un pont viaduc sur la lagune Ebrié… qui seront bâtis, tout au long des 37 km que comptera la ligne 1 du métro, pour permettre à plus de 500.000 Ivoiriennes et Ivoiriens de se déplacer chaque jour facilement, rapidement, économiquement. Selon le Premier ministre Patrick Achi dont les explications suivent.
En effet, un des projets les plus chers au président Ouattara est celui du métro d’Abidjan. Ce projet qui a été confié à un coût de plusieurs milliards au consortium constitué de l’entreprise française Bouygues et des Sud-coréens, est en pleine mise en œuvre. Ses avantages seraient énormes selon un article paru sur le site de l’agence Ecofin. D’après l’adjoint au maire d’Abobo, Jeanne Peuhmond, le prochain métro va d’abord nous apporter le développement, parce que cela créera des emplois. Concernant l’explication du maire d’Adjamé Farikou Soumahoro, cela permettra aussi de moderniser et de transformer la commune, en termes de logements et de structures commerciales.
« En plus, les emprises du métro nous permettront aussi, en sus des équipements nécessaires au tracé, de bâtir des logements sociaux à loyers très modérés, pour augmenter l’offre d’habitat à destination des employés, ouvriers ou fonctionnaires, mais aussi d’installer des marchés, des supermarchés et toutes les activités nécessaires, à proximité immédiate du métro, pour rendre demain la vie quotidienne des travailleurs et de tous les citadins plus simples, plus faciles, plus agréables, avait fait savoir le ministre du transport. » Au-delà de ces aspects, le but ultime de la construction du métro d’Abidjan est le transport de la population. Et à ce sujet, le même article a fait savoir que le métro d’Abidjan va permettre de transporter plus de 530 000 passagers par jour, désengorger la métropole ivoirienne. Il faut rappeler que le métro d’Abidjan va coûter plus de 1000 milliards de francs CFA à l’État de Côte d’Ivoire et va créer plus de 2000 emplois et surtout offrir une solution de mobilité durable aux habitants les plus modestes d’Abidjan résidant en périphérie de la ville.
Le projet de construction du métro d’Abidjan est entré dans sa phase active à l’issue de l’ultime visite de terrain que le Premier ministre Patrick Achi a effectuée, depuis le 17 août, sur le parcours de ce métro et réellement le lundi 23 août 2021. De plus, les populations qui sont directement impactées par ce projet sont-elles invitées à se rapprocher au plus vite de la cellule d’exécution du Plan d’actions de réinstallation (Ce-Par) en vue de finaliser les négociations sur leurs indemnisations. Le Ce-par a eu une rencontre, dans les locaux du centre culturel d’Abobo, avec les populations impactées résidant dans la commune éponyme en vue justement de les exhorter à s’inscrire dans la démarche susmentionnée pour que les choses se passent de la meilleure des façons.
« Nous sommes dans une phase décisive du projet. Les travaux à proprement parler sont en train de démarrer. Par exemple à Anyama où commence la ligne du métro, le déguerpissement va commencer demain (aujourd’hui, Ndlr). Alors, il faut que les personnes identifiées qui savent qu’elles devront partir viennent à nos bureaux afin qu’on termine les négociations et qu’on les indemnise et que tout se passe bien. Le gouvernement est soucieux du bien-être de tout le monde et ne veut léser personne », avait encouragé Moustapha Cissé, président du comité de suivi du plan d’actions de réinstallation.

Perle Lola

Comments

comments

What Next?

Recent Articles