09192018Headline:

Abidjan: Alexis Vagba (Africa Sports) confie « S’il ne veut pas qu’on entre au Complexe, on ne va pas y entrer »

Koné Cheick Oumar (en rouge) et Alexis Vagba (en blanc au centre) ont foulé la pelouse du Complexe sportif de la Sotra
Au cours de la cérémonie de réconciliation entre l’ex-PCA de l’Africa Sports d’Abidjan, Koné Cheick Oumar, et le président actuel du club, Alexis Vagba, ce dernier a fait un aveu concernant son adversaire d’hier.

La paix des braves a eu lieu. L’ex-PCA de l’Africa Sports, Koné Cheick Oumar, et l’actuel président du club, Alexis Vagba, se sont fait l’accolade lors d’une cérémonie qui a eu lieu, le samedi 18 août 2018, au Radisson. Après plusieurs années de bataille juridico-sportive, souvent émaillée de violences verbales et même physiques, les deux ennemis jurés ont ri ensemble, comme quand Alexis Vagba est allé chercher pour la première fois Koné Cheick Oumar pour qu’il devienne le président du club.

En vérité, dans cette bataille, l’un redoutait beaucoup l’autre. Alexis Vagba, le président actuel du club, a fait cet aveu, lors de la cérémonie de réconciliation. « Le complexe (complexe sportif de la Sotra : ndlr), on est content (de le retrouver : ndlr) parce qu’on pouvait prendre des huissiers, on pouvait rentrer au complexe parce qu’on dit qu’on a une décision, tout ça. Mais moi, je connais sa capacité de « nuisance » (la capacité de nuisance de Koné Cheick Oumar : ndlr). S’il ne veut pas qu’on entre là-bas, on ne va pas y entrer. », a-t-il avoué avant d’avoir la bénédiction de l’ex-PCA pour prendre possession du camp d’entrainement du club : « J’ai dit à mes collaborateurs, entre Koné et nous, il n’y a pas une affaire d’huissier. Il faut qu’on aille, qu’il donne sa bénédiction, même si on a des papiers. Si on s’entraine là-bas et que tout le monde est content, ça va aller. »

Alexis Vagba a apprécié le geste de Koné Cheick Oumar envers le Bureau Exécutif du club. En plus du Complexe sportif qu’il a cédé au club, l’ex-PCA met son car à la disposition des Aiglons. « Moi, je pensais que le car était en location et que c’est lui qui louait le car. C’est-à-dire que le car était pour quelqu’un et puis, lui (Koné Cheick Oumar : ndlr), louait. Mais le car appartient à Koné. On trouvera la solution pour le récupérer et avec fierté. Merci à tout le monde. » a terminé Vagba.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment