09202019Headline:

Affaire viol-Cristiano Ronaldo: le juge dit non à l’accord de confidentialité

Le 4 août 2019, le juge américain Jennifer Dorsey a catégoriquement rejeté l’accord de confidentialité demandé par Cristiano Ronaldo. « a tenté de passer son procès pour viol sous silence… en vain. », annonce le site Purepeople citant le Dailymail.

A en croire le journal Britannique, Cristiano Ronaldo aurait émis le souhait d’une protection à l’égard du procès afin de préserver son image. La star ne voulait pas que son image publique soit entachée. Chose qui pourrait le fragiliser auprès des sponsors, des fans et lui faire perdre des contrats comme ce fut le cas dès l’avènement de l’affaire. « Je ne suis pas convaincue que l’intérêt de Ronaldo d’obtenir l’accord de la plaignante soit suffisant pour sceller tout le dossier de cette affaire » , informe le juge Dorsey, rapporte le Dailymail. A l’en croire, les documents eux-mêmes et les citations des deux parties resteront scellées.

Si son avocat n’a pas voulu réagir, Larissa Drohobyczer, représentante de la plaignante du nom de Kathryn Mayorga est « satisfaite ». Un nouveau rebondissement dans cette affaire ? Qualifiée « d’ouf de soulagement » à la suite du rejet des plaintes à son égard, faute de preuves « au-delà d’un doute raisonnable », cette affaire vient de clignoter.

L’attaquant portugais a jusque-là nié les accusations de viol de la part du mannequin américaine Kathryn. CR7 évoque une relation consentie entre deux personnes adultes en 2009. Ce fut le début d’un feuilleton …

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment