01212018Headline:

Africa Sports d’Abidjan : Le pouvoir de Vagba Alexis bétonné« Ceux qui voudraient profiter de ma santé pour prendre l’Africa vont durer.. »

« Ceux qui voudraient profiter de ma santé pour prendre l’Africa vont mettre du temps »
« Je vais faire comme mon ami Ouégnin »

Le président du Bureau Exécutif de l’Africa Sports d’Abidjan, Alexis Vagba, garde le sourire

Le mandat de 4 ans du président du Bureau Exécutif de l’Africa Sports d’Abidjan, Alexis Vagba, qui a été élu le samedi 25 janvier 2014, pourra courir jusqu’au 31 décembre 2018. En outre, certains organes permanents du club, notamment le contrôleur général et la grande médiature ont été supprimés, laissant le plein pouvoir au seul président du Bureau Exécutif de décerner la qualité de membre d’honneur à tout individu lors de l’assemblée générale ordinaire.

Le président du Bureau Exécutif de l’Africa Sports d’Abidjan, Alexis Vagba, est plus que jamais déterminé à bétonner son pouvoir à la tête du club. Il a donné un aperçu de sa détermination, le samedi 6 janvier 2018, lors de l’assemblée générale ordinaire qui a eu lieu, à Asthoria Palace (Yopougon).

 

Avant même de s’appesantir sur les textes, il a montré à ses détracteurs qu’il respire la grande forme. « Je pense que ceux qui voudraient profiter de ma santé pour prendre l’Africa, vont mettre du temps », a-t-il dit d’entrée de jeu avant d’ajouter qu’il appliquera désormais les textes, à l’image de Me Roger Ouégnin, président du conseil d’Administration de l’Asec Mimosas : « Je pense qu’aussi, sans vouloir tricher l’Asec, je vais faire maintenant comme mon ami Ouégnin. Parce que moi, tout le monde m’appelle petit Jésus ici, au niveau du Bureau Exécutif. Et comme je suis tellement gentil, les gens se permettent de prendre l’Africa comme une équipe quelconque alors que l’Africa a des textes. Et ces textes-là, il faut les appliquer ».

« Le mandat du président court jusqu’au 31 décembre 2018 »

La première disposition des textes qu’il veut appliquer à trait à son mandat de 4 ans. Elu à la tête du Bureau Exécutif du club, le samedi 25 janvier 2014, Alexis Vagba précise que son mandat court jusqu’au 31 décembre 2018. « Les textes disent que l’année zéro c’était l’année n parce qu’on a fait l’assemblée générale en cours de saison. Donc le premier mandat prend fin en année n+4. On n’a pas besoin d’être mathématicien pour savoir que 2014 + 4, ça fait 2018. Et qu’on dise qu’il faut convoquer l’assemblée générale au plus tard le 30 novembre 2018. Et le mandat du président cours jusqu’au 31 décembre 2018. Mais c’est dans les statuts. Nous, on n’invente pas ça. Alors, tu t’en vas revendiquer dans toute la rue, dans tout Abidjan, alors que ça, tu n’as pas lu. Cheickna dit qu’ils n’ont même pas le droit de m’interpeller. Et qu’on est dans une famille, s’ils ont des investisseurs, moi, je suis le président, ils n’ont qu’à venir nous voir et puis, on va travailler ensemble. Mais ils sont dans l’arrière-cour », a souligné le président du Bureau Exécutif des Vert et Rouge.

Les postes de contrôleur général et de grand médiateur disparaissent

Au cours de cette assemblée générale, certaines dispositions des textes ont été changées. Le responsable juridique du Bureau Exécutif, Saki Guitambert, a donné plus de précision sur les articles qui ont été changés. « L’article ancien dit : la qualité de membre d’honneur est décernée par l’assemblée générale ordinaire sur proposition du président du Bureau Exécutif, du contrôleur général et du grand médiateur. J’ai dit que ces deux organes n’ont pas été actifs. Donc la proposition que je fais aux ayant droits statutaires est celle-ci. En lieu et place de la qualité de membre d’honneur décernée par l’assemblée générale ordinaire sur proposition du président du Bureau Exécutif, du contrôleur général et du grand médiateur, je propose qu’on dise que la qualité de membre d’honneur est décernée par l’assemblée générale ordinaire sur proposition du président du Bureau Exécutif », a-t-il proposé avant d’inventorier lesdits organes permanents (Article 5 paragraphe 3). « Sont classés organes permanents, tous les organes dont l’existence n’est pas limitée dans le temps. La création, la modification des organes permanents sont de la compétence exclusive de l’assemblée générale ordinaire. Les organes permanents selon leurs missions sont classés dans l’ordre hiérarchique suivant. Organe de décision : l’assemblée générale, organe d’exécution du Bureau exécutif et ses représentations, organe de Contrôle général, organe de régulation, la médiature, organe de discipline, première instance, l’instance d’appel, organe de compétition sportive, les sections sportives ».

Le colonel Mory Djéné et Antoine Bahi montent en puissance

Les ayant droit ont fait de nouvelles propositions relatives aux organes permanents, et qui ont été adoptées au cours de l’assemblée générale. « Organe de décision, l’assemblée générale, organe d’exécution, le bureau exécutif et ses représentations, organe de contrôle, en lieu et place du contrôle général, nous proposons le commissariat aux comptes. L’organe de régulation, la médiature est à supprimer. L’organe de discipline, la première instance est à supprimer, l’organe des compétions sportives des sections également à biffer. Donc il en restera comme organe de décision l’assemblée générale, organe d’exécution, le Bureau et ses représentations, l’organe de contrôle, le commissariat aux comptes…Article 6-1 des statuts, mission de l’Ag : l’Ag examine et approuve les rapports annuels d’activités du Bureau Exécutif et des commissaires aux comptes. Article 6-2-1 relatif aux ayants droit : Les ayant droit, c’est l’assemblée des décideurs. Article 6-3-1 : En lieu et place du contrôle général, ce sera plutôt, le rapport des commissaires aux comptes. Le rapport de la médiature sur l’exercice écoulé est supprimé, les autres points sont maintenus. Article 6-3 : Ag de renouvellement des organes, en lieu et place du contrôleur général, on mentionne les commissaires aux comptes ».

Par ailleurs, avant la publication de la composition du prochain Bureau Exécutif, Alexis Vagba, a levé un coin du voile sur certains noms. Le colonel Mory Djéné est nommé président-délégué tandis qu’Antoine Bahi devient le premier vice-président.

Adolphe Angoua

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment