09252017Headline:

Afrobasket 2015 : Les Eléphants menacés d’expulsion de l’hôtel – Les raisons

afro-basket

Prévu du 19 au 30 août 2015 en Tunisie, l’Afrobasket 2015 pourrait se dérouler sans la Côte d’Ivoire. Après une préparation interrompue, les Eléphants sont menacés d’expulsion de leur Qg. Eléphants basketteurs. L’horizon s’assombrit au fur et à mesure que la date de l’Afrobasket 2015 approche.

 

La participation de la Côte d’Ivoire à ce rendez-vous africain de la balle au panier est menacée. Cela, en raison d’un sérieux problème de financement aussi bien de la préparation que de la participation des Eléphants à l’Afrobasket 2015. Le pire, c’est que les Eléphants basketteurs exigent le paiement des arriérés de primes (40 millions de Fcfa) de l’Afrobasket 2013.

 

La préparation a même été interrompue depuis le 21 juillet. Comme si cela ne suffisait pas, les Eléphants sont menacés d’expulsion de l’hôtel où se déroule présentement le regroupement. L’hôtel réclame la somme de 30 millions Fcfa qui équivaut au montant du séjour de l’équipe dans cet établissement.

 

La Fédération ivoirienne de basketball (Fibb) est donc acculée par ses fournisseurs. Même s’il a eu toute l’assurance du ministre des Sports, François Albert Amichia, dont le directeur de cabinet travaille activement à décanter le problème, la situation inquiète davantage le président de la Fibb, Touré Boubakari.

 

« Nous avons encore la possibilité de participer au Tournoi de Dakar pour que le sélectionneur puisse voir encore une fois, son groupe en situation de jeu. Ce Tournoi se déroule du 8 au 12 août. Nous espérons avoir les moyens qui se chiffrent à 293 millions, avant le 5 août, sinon ce sera vraiment compliqué pour la Côte d’Ivoire de participer à l’Afrobasket ».

 

Ces propos tenus hier, au Palais des Sports à Treichville par Touré Boubakari montrent clairement que la situation est très dif ficile. Pour ce qui est des arriérés de primes qui sont du fait de l’ancienne tutelle, selon Touré Boubakari, la Fibb a tenté de trouver une solution en y ajoutant au budget de la compétition le montant de ces primes.

 

«Conscient du fait que cette situation pourrait avoir des conséquences négatives sur la préparation et la participation de la Côte d’Ivoire à l’Afrobasket 2015 Masculin, nous avons tenu compte de ces primes dans l’élaboration du budget de la compétition. Malheureusement, cette rubrique a été supprimée par la tutelle sur le motif qu’elle ne peut pas prendre en charge les arriérés de primes», explique le président de la Fibb.

 

Au regard de tout cela, on comprend donc que la participation des Eléphants à l’Afrobasket est vraiment menacée et que si rien n’est fait, Diabaté Souleymane, Konaté Stéphane et les autres seront contraints de suivre la compétition sur leurs petits écrans. Ce qui n’est certainement pas bon pour l’image de la Côte d’Ivoire.

 

Source : L’Expression

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment