02032023Headline:

Antoine Rozner en tête du Mauritius Open après le deuxième tour

À l’issue du 2e tour de l’Afrasia Bank Mauritius Open, Antoine Rozner est leader avec le Finlandais Sami Välimäki et l’Espagnol Alfredo Garcia-Heredia à -10. Pierre Pineau, Julien Brun, Oihan Guillamoundeguy et Jeong weon Ko sont dans le top 10.

Tous les Français passent le cut à l’île Maurice. Un tournoi rythmé par le vent et la chaleur mauricienne qui réussit bien au Français. En commençant par Antoine Rozner, leader en rendant une carte de 64 (-8) ce vendredi. Auteur de 8 birdies, il est le seul joueur à n’avoir fait aucune erreur sur ce deuxième tour : « C’est la première fois de ma carrière que je suis satisfait de chaque score sur chaque trou. Cela n’arrive pas souvent et je ne pense pas pouvoir faire mieux aujourd’hui. »

Il est accompagné par le Finlandais Sami Välimäki réalisant 5 birdies, 3 bogeys et un double bogey. Ainsi que l’Espagnol Alfredo Garcia-Heredia effectuant 7 birdies et un bogey.

La suite du top 10
Ils sont suivis dans le top 10 par Pierre Pineau 5e à -8. L’élève de Guillaume Biaugeaud rencontre plus de difficultés sur ce 2e tour avec un total de 6 birdies et 5 bogeys. Un coup derrière, à -7, on retrouve Julien Brun en 8e position. Il réalise 5 birdies et un bogey sur le parcours du Mont Choisy : « J’ai eu un peu de mal a démarrer sur les trois premiers trous avec des mauvais drive mais j’ai bien rectifié le tir et ça a été très solide donc je suis content. J’étais plus régulier aujourd’hui, j’ai pris plus de greens qu’hier, j’ai mieux joué les par 5 donc ça me fait une meilleure carte. »

« J’ai fait deux erreurs un peu bêtes donc le but est de ne pas les refaire pour les prochains jours »

Jeong weon Ko
Oihan Guillamoundeguy et Jeong weon Ko ferme la marche du top 10, en 9e position à -6. Le premier, âgé seulement de 18 ans, a passé le cut pour son premier tournoi en tant que professionnel, auteur d’un eagle, de 5 birdies et un bogey. Du son côté Jeong weon Ko a effectué 5 birdies et 4 bogeys : « J’ai tiré des bons coups, pas très bien calculé le vent par moments. J’ai fait deux erreurs un peu bête donc le but est de ne pas les refaire pour les prochains jours. »

Dans le cut
Derrière eux, on retrouve Gary Stal, 20e à -3, Matthieu Pavon aux côtés du Belge Thomas Detry à la 26e position à -2, le trio tricolore Joël Stalter, Ugo Coussaud et David Ravetto 46e à -1 et enfin Julien Guerrier 59e dans le par.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles