12152018Headline:

Après avoir dribblé les Éléphants, « J’ai aussi envie d’être champion du monde » (Joris Gnagnon)

En 2017, la décision de Joris Gnagnon (à droite) de jouer sous les couleurs de la Côte d’Ivoire avait réjoui le président de la FIF, Sidy Diallo. Hélas!
Dans un entretien accordé à Foot Mercato, le mardi 4 septembre 2018, le défenseur du FC Séville, Joris Gnagnon, qui avait opté un an plus tôt pour les Eléphants de Côte d’Ivoire, veut aussi remporter le Mondial avec la sélection française.

Le jeudi 18 mai 2017, le défenseur Joris Gnagnon avait opté pour les Eléphants de Côte d’Ivoire. Convoqué à plusieurs reprises, il n’a jamais joué, pour officiellement, cause de blessure. Mais moins d’un an plus tard, soit le vendredi 11 mai, il a accordé une interview à Ouest-France, dans laquelle il affirmait ses envies des Bleus. « Non, non, mon choix n’est pas définitif. Tout est très, très clair, net et précis. Je sais déjà ce qui va se passer pour moi. Je laisse le temps au temps. Il y a des raisons pour lesquelles je n’ai pas joué ou je suis rentré beaucoup plus tôt que prévue d’un rassemblement. », a-t-il confié, avant de joindre l’acte à la parole.

Actuellement avec l’Equipe de France Espoirs, il rêve de la sélection A pour remporter plus tard, la coupe du monde comme les Kylian Mbappé et Paul Pogba l’ont fait, le dimanche 15 juillet 2018 à Moscou. Il l’a fait savoir au confrère Foot Mercato. « Quand vous voyez ce que l’équipe de France A a fait à la Coupe du Monde, ça donne envie. Ils ont fait rêver toute la France. Donc, j’ai aussi envie de le faire, d’être champion du monde. C’est le rêve de tous les footballeurs. C’est sûr que c’est dans un coin de ma tête. Un jour, j’espère que ça m’arrivera et j’en serais très heureux. Si ça ne m’arrive pas, je continuerais à travailler. Mais j’en suis encore loin. J’ai d’autres objectifs dans la tête pour le moment. »

Transféré, le lundi 25 juillet 2018 au FC Séville, le solide défenseur Joris Gnagnon, affirme que le choix du club espagnol n’a pas été facile, mais que c’était la meilleure option. « Ce n’était pas facile. Il y a eu beaucoup de sollicitations, mais il fallait faire le bon choix. Rennes n’était pas forcément pour mon départ. Mais le club restait malgré tout ouvert à la discussion. Ce qui m’a permis d’être transféré. Le président (Olivier Létang) m’a aidé. On en a parlé avec mes agents. Je pense que c’était la meilleure solution pour moi de partir pour progresser et franchir un cap. »

A 21 ans, le défenseur Français voit grand avec le club andalou. « C’est le projet qui m’a le plus plu. Séville est un club connu au niveau européen, qui a gagné plusieurs Europa League, etc…La Liga est un championnat que j’apprécie pas mal. L’occasion s’est présentée et j’ai accepté. »

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment