10172018Headline:

Après la défaite du Maroc face à l’Uruguay: L’humoriste Oualas lance un message violent…

Dominer n’est pas gagner. Le Maroc a payé cher pour l’apprendre lors de son entrée en lice dans cette Coupe du monde 2018 face à l’Iran (0-1). Au plus grand désespoir des supporters qui avaient pris d’assaut la salle des fêtes du restaurant ”Le Jardin du rail”, au Plateau, hier vendredi 15 juin 2018.
A l’occasion, l’Ambassade du Royaume du Maroc avait invité ses ressortissants et de nombreux abidjanais à suivre ce match dans ce lieu. Pour soutenir les ”Lions de l’Atlas” qui effectuaient leur entrée dans ce mondial. Si ces retrouvailles ont débuté dans une ambiance de jour de football, l’espoir entretenu par les hommes du sélectionneur Hervé Renard à l’entame du match, s’est transformé en désillusion à la fin. Alors certains supporters, le visage défait, sortaient de la salle, l’humoriste Lazrak Tahar alias Oualas, originaire du Maroc, a su trouver les mots pour minimiser cette défaite inattendue. «Le Maroc a très bien commencé mais malheureusement, l’équipe a mal fini. Prendre un but dans les dernières secondes ça fait très mal», commente-t-il avant d’ironiser: «On se disait: on ne veut pas un match nul, on veut une victoire. Quand ils ont marqué à la dernière seconde, on s’est dit on peut égaliser, match nul aussi est bon! Comme le disait le vieux père Houphouet: le vrai bonheur, on l’apprécie quand on l’a perdu. Là, on a perdu donc on comprend maintenant que le match nul n’était pas mauvais». Oualas en met encore une couche en indiquant que le prochain match, c’est contre la Portugal, «ça va être difficile». «Ronaldo, c’est pas un petit joueur mais on va essayer de fouiller au fond des papiers de Messi, pour voir s’il n’a pas été Marocain a un moment donné. Comme ça, on va l’envoyer au Maroc pour jouer contre le Portugal. Si on veut gagner contre le Portugal, il faut qu’on ait Messi avec nous». Comme quoi, le Maroc n’est pas au bout de ses peines. Pour la suite du Mondial, il souhaite «bon spectacle à tous» et dit «restons derrière l’Afrique!»
Pour Son excellence Abdelmalek Kettani, Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, cette défaite des ”Lions de l’Atlas” est vraiment «une frustration, une déception». Fair-play, il avoue que c’est la loi du football malgré le choc. Pour autant, il garde l’espoir que en dépit des matches à jouer «tout est possible dans le sport». Il retient surtout la belle communion et l’esprit de fraternité qui a prévalu lors de ces retrouvailles autour de ce match. «Après le Ramadan, c’était une occasion de retrouver notre communauté marocaine de Côte d’Ivoire, pour lui souhaiter bonne fête et de partager ce moment de football ensemble. Nous n’avons pas obtenu le résultat qu’on attendait mais c’est la vie…», a-t-il confié. L’Ambassadeur Abdelmalek Kettani, espère que les Lions de l’Atlas auront beaucoup plus de mordant pour répondre aux attentes lors du prochain match contre le Portugal.

A.CAMARA
légende : L’humoriste Lazrak Tahar alias Oualas (1er à gauche) a su trouver les mots pour minimiser la défaite inattendue du Maroc

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment