08202018Headline:

Après un mondial plein de surprises, quels prétendants au Ballon d’or ?

Après la finale remportée par les Bleus dimanche, Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Raphaël Varane, mais aussi le Croate Luka Modric, font figure de favoris pour le titre de meilleur joueur du monde décerné en décembre prochain.

Qui pour succéder à Messi et Ronaldo pour le Ballon d’or 2018 ? La question peut paraître lointaine, le prix de meilleur joueur de l’année n’étant remis qu’au cours du mois de décembre. Pourtant, il est déjà légitime de se la poser tant il est probable que le futur vainqueur du prestigieux prix ait été présent sur le rectangle vert, dimanche 15 juillet, lors de la finale de la Coupe du monde en Russie opposant la France à la Croatie (4-2).

Le mondial russe fut plein de surprises. Avec l’élimination précoce, dès les poules, de l’Allemagne, puis celles de l’Argentine de Lionel Messi et du Portugal de Ronaldo, la course au Ballon d’or semble davantage ouverte cette année.

Avec la deuxième étoile accrochée sur leur maillots, ce sont évidemment plusieurs Français qui paraissent en mesure de rafler la mise : l’attaquant Antoine Griezmann, le phénomène Kylian Mbappéou encore le patron de la défense bleue, Raphaël Varane. Cependant, malgré la défaite, Luka Modric, capitaine exemplaire – sur le plan sportif – de l’équipe à damiers, n’a pas dit son dernier mot.

Pour l’heure, la langue de bois est de rigueur. Cependant, France 24 dresse les forces et faiblesses des quatre prétendants au titre de meilleur joueur du monde.

Antoine Griezmann

Troisième en 2016 derrière les extraterrestres Cristiano Ronald et Lionel Messi, Antoine Griezmann peut prétendre cette année à la prestigieuse récompense. Avant cette Coupe du monde, il a fait une saison pleine avec l’Atletico de Madrid où il a inscrit 22 buts. Il a surtout remporté la Ligue Europa en signant un doublé face à Marseille.

Lors de la Coupe du monde, “Grizi” a su monter en puissance. Presque transparent lors des matches de poule, il a su imprimer peu à peu sa marque avec quatre buts et trois passes décisives. Sa finale fut le point d’orgue de sa compétition : un coup franc qui amène le but contre-son-camp de Mandzukic, un penalty transformé et une passé décisive à Paul Pogba pour le quatrième but.

Mais dans un football moderne qui demande des statistiques hors du commun, et qui laisse peu de place au travail de l’ombre tel que le pressing permanent du natif de Maçon, ces chiffres seront-ils suffisants ?

Kylian Mbappé

Le “petit prince de Bondy” est le phénomène qui fascine la planète football. À seulement 19 ans, Kylian Mbappé s’est d’ores et déjà imposé comme titulaire indiscutable dans l’équipe de Didier Deschamps. Il a inscrit trois buts dans la compétition, dont un doublé face à l’Argentine. Seul Pelé, légendaire buteur brésilien, avait réalisé cet exploit lors d’une Coupe du monde.

Pelé était également la dernière personne de moins de 20 ans à marquer en finale de mondial (1958) jusqu’ici… Sauf que “Kyky” a décidé d’agelement de réaliser cette prouesse face à la Croatie. Dans la foulée, le “wonderkid” a empoché le titre de meilleur jeune de la Coupe du monde.

Retrouvez la suite de cet article sur france24.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment