12172018Headline:

Athlétisme: Corruption à l’IAAF, le Roi Pelé et l’ex-président Lula devant le juge,la suite…

L’ex-président du Brésil, Lula, et le Roi Pelé ont été auditionnés comme témoins dans l’affaire Lamine Diack
Auditionnés comme témoins dans l’affaire Lamine Diack, l’ex-star du ballon rond, Pelé et l’ancien président brésilien Lula, membres de la délégation brésilienne partie défendre la candidature de Rio (finalement vainqueur) en 2009 à Copenhague, ont dévoilé ne pas avoir eu échos d’un quelconque agissement malsain de Lamine Diack.

Edson Arantes do Nascimento dit Pélé (77 ans) et Luiz Inacio Lula Da Silva, ex-président du Brésil, devant le juge. L’information est du site sénégalais senenews.com. Selon le confrère en ligne, ces deux personnalités ont été auditionnées comme témoins dans l’affaire Lamine Diack, l’ex-président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), accusé de « corruption active et passive, et blanchiment d’argent”, dans le cadre d’une affaire de corruption liée à des pratiques de dopage en Russie et placé en résidence surveillée depuis novembre 2015 en France.

Le confrère sénégalais en ligne nous apprend que devant le juge, l’ancienne star du ballon rond, Pelé, a révélé ne jamais avoir eu « de conversation dans laquelle l’on a parlé de paiement illicite. Je me souviens qu’il était Sénégalais (Lamine Diack) et qu’il était passionné par le Brésil, le football et Pelé », relaie Les Echos.

Pour sa part, l’ex-président brésilien, Luiz Inacio Lula Da Silva, a dit n’avoir jamais entendu parler de négociations illégales. « Je n’ai jamais entendu parler de négociations illégales et je regrette qu’une plainte ait été déposée», dit aussi Lula, l’ancien président brésilien derrière les barreaux pour des délits similaires. Lui également a été reconnu coupable de corruption et de blanchiment par la Cour d’appel de Porto Alegre, le mercredi 24 janvier 2018.

Selon le confrère sénégalais, « Lamine Diack peut donc se réconforter avec ces deux témoignages des plus importants ».

Lamine Diack (85 ans) ans, né le 7 juin 1933, à Dakar est un homme d’affaires sénégalais, administrateur sportif et ancien athlète. Il a été président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) de 1999 à 2015. Il fait l’objet de nombreuses enquêtes sur la corruption durant son mandat. Il a également été membre du Comité International Olympique (CIO) et président de la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES) de 1995 à 2001.

Diack était un champion de saut en longueur à la fin des années 1950, remportant l’épreuve aux Championnats de France d’Athlétisme de 1958 et tenant le record de la France et de l’Afrique de l’Ouest de 1957 à 1960.

Cet octogénaire souffle sa 85ème bougie, ce jeudi 7 juin 2018. A cette occasion, nous informe l’agence presse sénégalaise, le Collectif Lamine Diack organise, un récital du Coran.

Ce récital sera organisé “simultanément” à Kër Jaraaf à Dakar, à Darou Mouhty, à la Mosquée HLM4 et à la Mosquée Abass Sall à Saint-Louis, selon les organisateurs.

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

 

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment