03252023Headline:

Athlétisme: duel de sprinteurs à New York entre Noah Lyles et Christian Coleman

Deux des meilleurs sprinteurs du monde, les Américains Noah Lyles, qui lorgne le 100 m cette saison, et Christian Coleman, pimenteront samedi le 60 m des 115e “Millrose Games”, l’un des plus anciens meetings d’athlétisme en salle, à New York.

Une semaine après avoir claqué sa meilleure performance sur cette distance en salle à Boston (6 sec 51), Lyles aura à cœur de confirmer face à Coleman, qui détient toujours le record du monde de la courte distance (6.34 en 2018) et l’avait emporté lors de la dernière édition sur la piste de l’Armory Track à Manhattan (6.49), devant Lyles, 4e.

Une victoire et un temps convaincants ne pourraient que renforcer la confiance de Noah Lyles, double champion du monde en titre du 200 m, qui avait régné sur le virage aux Mondiaux à Eugene (Oregon), l’été dernier, avec le troisième meilleur temps de l’histoire (19 sec 31).

A 25 ans, il a aussi faim de victoires sur la distance reine du 100 m, alors que se profilent les Mondiaux de Budapest (19-27 août) et les JO de Paris-2024. Mais lors d’une conférence de presse à New York jeudi, il a convenu que sa “plus grosse faiblesse”, ce sont les 20 premiers mètres et son accélération au départ, qu’il veut rendre “lisse comme du beurre”.

comme un puzzle
Le natif de Floride, qui aime assurer le spectacle et exprimer son enthousiasme, compare sa progression à celle d’un puzzle.

Au départ, “tu es content d’avoir les coins, mais tu es encore plus content quand tu commences à remplir le milieu (…) J’ai l’impression d’être sur les dix dernières pièces, de voir l’image et de me rapprocher de la fin, il ne reste que quelques pièces”, a-t-il expliqué.

Coleman, 26 ans, ne peut pas afficher la même confiance, lui qui a raté son rendez-vous aux Mondiaux en août 2022 (6e sur 100 m), l’année où il revenait de 18 mois de suspension pour infraction aux règles antidopage.

A 26 ans, le natif d’Atlanta attend toujours de retrouver son niveau des Mondiaux-2019 de Doha, où il avait été couronné sur 100 m en 9 sec 76, un temps qui lui promettait un possible règne sur la discipline, avant sa suspension.

Côté féminin, le 60 m verra s’affronter la championne en titre des États-Unis sur 100 m, Melissa Jefferson, et sa dauphine, Aleia Hobbs qui vient de s’imposer sur la distance à Boston. Mikiah Brisco, 2e des Mondiaux en salle sur 60 m en 2022, sera également en lice.

Parmi les autres confrontations au programme de ces “Millrose Games”, la perchiste féminine américaine, Katie Nageotte, championne du monde et championne olympique en titre, tentera de confirmer sa domination, face notamment à la médaillée d’or de Rio-2016, la Grecque Katerina Stefanidi.

Enfin, au lancer du poids hommes, un beau duel opposera aussi le maître incontesté de la discipline, l’Américain Ryan Crouser, à son dauphin et compatriote Joe Kovacs.

What Next?

Recent Articles